Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Gouvernement du Québec

Changements climatiques: 500 M$ pour accompagner les municipalités

durée 18h00
8 février 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le gouvernement du Québec a choisi la Beauce pour annoncer aujourd'hui la création d'un programme de 500 M$ pour accompagner les municipalités dans la lutte contre les changements climatiques.

En effet, le ministre de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs, Benoit Charette, et son homologue ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, se sont arrêtés à Scott pour dévoiler le programme Accélérer la transition climatique locale (ATCL), mis en place afin de soutenir les efforts du milieu municipal dans l'atteinte de ses objectifs de lutte contre les changements climatiques.

Le programme, étalé sur cinq ans, comporte deux volets. Le premier permettra aux organismes municipaux d'élaborer des plans climat alors que le second vise à accélérer la réalisation de projets issus des plans climat, contribuant à renforcer la résilience de des communautés face aux nouvelles réalités environnementales.

La majorité de l'enveloppe totale, soit 337 M$, passera par les Affaires municipales, a indiqué la ministre Laforest. Ainsi, chacune des 101 MRC que compte le Québec recevra un million, plus une allocation de 4,82$ par tête d'habitant. Le reste (133 M$) transitera par le ministère de l'Environnement

« La participation du milieu municipal est essentielle pour atteindre les objectifs climatiques du Québec. En lançant ce nouveau programme, nous souhaitons que le milieu municipal se mobilise rapidement, et qu'il utilise ces nouvelles ressources pour élaborer, planifier et mettre en œuvre des plans climat ambitieux, à la hauteur des défis que représentent les changements climatiques », a déclaré le ministre Charette,

Qui plus est, les organismes municipaux pourront compter sur le soutien actif de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) et de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) dans cette démarche, y compris pour l'élaboration de plans climat et la mise en œuvre des projets qui en découleront. Pour cette raison, les deux présidents des regroupements étaient sur place lors de l'annonce.

« Cinq cents millions, c'est pas rien! », s'est exprimé le président de l'UMQ et maire de Varennes, Martin Damphousse, qui se réjouit que les plans climat seront élaborés selon les spécificités environnementales régionales. « Les événements climatiques extrêmes nous rappellent l'importance et l'urgence d'adapter nos territoires et nos infrastructures. »

Quant à Jacques Demers, président de la FQM et maire de Sainte-Catherine-de-Hatley, il a salué le rôle central qu'auront à jouer les MRC qui « sont les mieux placées pour analyser les effets des changements climatiques sur leur territoire. Le financement qui leur sera accordé leur permettra la conception d'un plan de lutte concret contre ceux-ci. »

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La Banque du Canada devrait réduire de nouveau son taux directeur

OTTAWA — La Banque du Canada doit annoncer sa décision sur les taux d'intérêt cet avant-midi alors que la plupart des économistes s'attendent à une réduction du taux directeur. Les observateurs estiment que le ralentissement de l'inflation et la faiblesse de l'économie justifient une deuxième réduction consécutive de la part de la banque ...

22 juillet 2024

La candidate à l'investiture démocrate Kamala Harris a des liens avec le Canada

Le président américain Joe Biden se retire de son poste de candidat démocrate aux élections américaines de novembre et apporte son soutien à la vice-présidente Kamala Harris, diplômée d'une école secondaire de Westmount, qui a passé plusieurs années dans la métropole québécoise. Voici ce qu'il faut savoir sur ses relations avec le ...

18 juillet 2024

Alerte: le ministre du Travail, Seamus O'Regan, quitte le cabinet

Le ministre du Travail et des Aînés, Seamus O'Regan, quitte le cabinet de Justin Trudeau et ne se représentera pas aux prochaines élections fédérales, selon deux sources bien au fait de la situation. Le ministre de 53 ans a été élu au Parlement en 2015 et fait partie du cabinet depuis 2017. Il a été à la tête de plusieurs ministères. Plus de ...