Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Contestations à prévoir

La réforme des libérations sous caution aura un impact limité, selon des spécialistes

durée 18h00
17 mai 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Des spécialistes préviennent que la réforme des libérations sous caution introduite cette semaine par le gouvernement de Justin Trudeau pourrait être sujette à des contestations judiciaires et avoir un impact limité.

Le projet de loi cherche à rendre l'obtention d'une libération sous caution plus difficile pour des récidivistes violents, en leur imposant le fardeau de la preuve. S'il est adopté, ce seront ces accusés qui devront prouver qu'on peut les libérer sans danger en attendant leur procès, et non les procureurs qui devront prouver le danger qu'ils posent.

Danardo Jones, professeur adjoint en loi à l'Université de Windsor, a des doutes sur la capacité du projet de loi à être déclaré constitutionnel. Il rappelle que la Cour suprême a déjà mis en garde des gouvernements contre une inversion du fardeau de la preuve.

La Charte des droits et libertés du Canada garantit que quiconque est accusé d'un crime ne peut pas se faire refuser la libération sous caution sans bonne raison.

La sociologue à l'Université Queen's Nicole Myers dit de son côté que la nouvelle loi pourrait avoir des effets «limités», comme elle ne s'attaque pas aux causes de la criminalité.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Québec annonce des mesures qui visent à alléger la tâche des médecins

Le gouvernement du Québec annonce mardi des mesures qui, assure-t-il, permettront d’accroître le temps que les médecins québécois dédient à leurs patients et de réduire leur charge administrative.  Dorénavant, le gouvernement permettra aux médecins de déterminer eux-mêmes à quel moment leurs patients indemnisés par la Commission des normes, de ...

16 février 2024

La FMOQ envoie une mise en demeure au ministre Christian Dubé

La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) a envoyé mercredi une mise en demeure au ministre de la Santé, Christian Dubé, car elle juge qu'elle devrait être davantage consultée avant l'application du projet de règlement qui permettra entre autres au ministère de la Santé d'avoir accès aux disponibilités des médecins.  Le cabinet ...

16 février 2024

La CAQ pas prête à affronter le vieillissement de la population, accuse l'opposition

Le gouvernement caquiste est mal préparé pour faire face au vieillissement de la population, accuse l'opposition. Les défis seront «insurmontables» si l'on continue d'investir massivement dans le «béton» plutôt que dans les soins à domicile, a souligné le porte-parole péquiste en santé, Joël Arseneau. Il participera vendredi à une ...