Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Assemblée nationale

Réforme en santé: le Parti québécois veut collaborer

durée 14h00
31 mars 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Le Parti québécois (PQ) veut changer de ton autour du débat sur la réforme en santé du ministre Christian Dubé. 

On indique maintenant vouloir collaborer avec le gouvernement lors de la commission parlementaire qui étudiera le projet de loi afin de le bonifier. 

On dit également qu'on ne posera plus de questions sur le sujet au Salon bleu. 

Vendredi matin en point de presse, le chef péquiste Paul St-Pierre Plamondon a affirmé qu’il n’a pas aimé la teneur des échanges lors de la période des questions de jeudi. 

En Chambre, le chef parlementaire de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, a dit que la Coalition avenir Québec (CAQ) réalisait le «wet dream» de Gaétan Barrette avec sa réforme en santé.

Sans viser spécifiquement les propos de M. Nadeau-Dubois, le chef du PQ a indiqué qu’il ne voulait pas revivre des «moments regrettables» au Salon bleu. 

Après le dépôt du projet de loi mercredi, le député péquiste Joël Arseneau avait tenu des propos très durs à l’endroit du projet de loi. Il l’avait notamment qualifié d'«orwellien» en ajoutant qu’il allait parachever la réforme de l’ancien ministre de la Santé libéral, Gaétan Barrette.

Malgré tout, le chef péquiste assure que son parti continuera de poser des questions sur des sujets comme les temps d’attente dans les urgences, l'accessibilité au soin et les délais dans les chirurgies. 

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Québec annonce des mesures qui visent à alléger la tâche des médecins

Le gouvernement du Québec annonce mardi des mesures qui, assure-t-il, permettront d’accroître le temps que les médecins québécois dédient à leurs patients et de réduire leur charge administrative.  Dorénavant, le gouvernement permettra aux médecins de déterminer eux-mêmes à quel moment leurs patients indemnisés par la Commission des normes, de ...

16 février 2024

La FMOQ envoie une mise en demeure au ministre Christian Dubé

La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) a envoyé mercredi une mise en demeure au ministre de la Santé, Christian Dubé, car elle juge qu'elle devrait être davantage consultée avant l'application du projet de règlement qui permettra entre autres au ministère de la Santé d'avoir accès aux disponibilités des médecins.  Le cabinet ...

16 février 2024

La CAQ pas prête à affronter le vieillissement de la population, accuse l'opposition

Le gouvernement caquiste est mal préparé pour faire face au vieillissement de la population, accuse l'opposition. Les défis seront «insurmontables» si l'on continue d'investir massivement dans le «béton» plutôt que dans les soins à domicile, a souligné le porte-parole péquiste en santé, Joël Arseneau. Il participera vendredi à une ...