Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un investissement de 150 M $

Le gouvernement du Québec investit pour moderniser les haltes routières

durée 17h00
2 juillet 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

Pour bonifier l'offre de services destinée aux usagers de la route, le gouvernement du Québec a dévoilé son Plan de modernisation des parcs routiers qui représente un investissement de 150 M $.

La modernisation s'échelonnera de 2022 à 2027. C'est ce que le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie, François Bonnardel, a annoncé le 20 juin dernier, à Montréal. 

La modernisation du réseau des parcs routiers, y compris la reconnaissance de plusieurs nouveaux villages-relais, consiste à reconstruire et à rajeunir les haltes routières qui sont devenues désuètes avec le temps et qui ne répondent plus aux besoins des usagers.

« Les "cabanes brunes" sur nos autoroutes seront remplacées par des bâtiments modernes, sécuritaires et attrayants, au bénéfice des citoyennes et des citoyens du Québec ainsi que des touristes locaux et internationaux. Les visiteurs pourront ainsi profiter de haltes routières accueillantes offrant tous les services dont ils ont besoin », explique Caroline Proulx, ministre du Tourisme et ministre responsable des régions de Lanaudière et du Bas-Saint-Laurent.

Cela permettra donc d'accroître la sécurité des conducteurs en les incitant à faire des pauses plus fréquentes afin de contrer la distraction et les effets de la fatigue au volant et ainsi de réduire les risques d'accident.

Le plan prévoit entre autres :

  • de procurer aux usagers de la route des sites d'arrêt sécuritaires et accessibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7;
  • d'assurer la pérennité du transport interprovincial de marchandises en proposant des sites d'arrêt facilement accessibles aux conducteurs de véhicules lourds;
  • d'offrir des services de qualité adaptés aux milieux ainsi qu'aux besoins des différents usagers de la route, tant les familles, les vacanciers et les personnes à mobilité réduite que les conducteurs de véhicules lourds;
  • de doter le réseau québécois de parcs routiers d'infrastructures modernes, attrayantes et accueillantes.

« Notre gouvernement a la volonté d'offrir aux usagers de la route des emplacements plus modernes et des services actualisés, comme l'accès à des bornes de recharge pour voitures électriques, des espaces de stationnement réservés aux véhicules lourds ainsi qu'une zone Wi-Fi. On va se le dire, les vieilles haltes routières sont désuètes et il est plus que temps de les moderniser. Je suis particulièrement fier de ce plan de modernisation quand je pense aux familles, aux camionneurs ainsi qu'aux personnes à mobilité réduite qui auront accès à des endroits beaucoup plus conviviaux pour effectuer des arrêts en toute sécurité », mentionne François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie.

À ce jour, la halte routière de Villeroy ainsi que l'aire de service du Point-du-Jour, à Lavaltrie, ont été modernisées et sont maintenant accessibles aux usagers de la route.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Québec veut moderniser l'accès aux données de santé des patients

Le gouvernement du Québec a dévoilé mercredi le contenu de son projet de loi visant à moderniser l'accès aux données de santé des patients. Une démarche qui vise une plus grande transparence ainsi qu'un meilleur partage de l'information entre les professionnels. La Loi sur les renseignements de santé et de services sociaux et modifiant diverses ...

3 décembre 2022

Gaspillage d'énergie: Fitzgibbon veut que les Québécois modèrent leur consommation

Les Québécois ont pris l'habitude de consommer l'électricité sans compter. Mais cette belle insouciance envers le gaspillage de l'énergie sera bientôt révolue, si on se fie au gouvernement Legault, déterminé à inverser la tendance. Le ministre de l'Énergie, Pierre Fitzgibbon, annonce l'ère de la «sobriété» en matière de consommation ...

1 décembre 2022

Les députés du PQ n'ont pu entrer au Salon bleu aujourd'hui

Les trois députés du Parti québécois (PQ) n'ont pas pu entrer au Salon bleu jeudi matin, à l'Assemblée nationale. La sergente d'armes de l'Assemblée nationale leur a bloqué l'accès parce qu'ils n'avaient pas prêté serment au roi Charles III. Entre-temps, la nouvelle présidente de l'Assemblée nationale, Nathalie Roy, faisait une mise au point ...