X
Rechercher
Publicité

Parti libéral du Québec

La contribution santé n’a pas fini de faire parler

durée 16h00
28 janvier 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Mathieu Savard, Journaliste

Hier le directeur de la Santé publique par intérim a refusé d'endosser la contribution santé affirmant qu'il s'agit d'une mesure économique.

Selon Monsef Derraji, le porte-parole du Parti libéral du Québec en matière de santé, il devient évident que le projet de François Legault d’imposer une contribution santé aux personnes qui ne sont pas vaccinées est une décision qui ne relève pas du domaine de la santé publique.

Selon lui, le premier ministre propose la taxe covi-santé alors que rien ne prouve son efficacité à amener davantage de gens à relever leur manche pour recevoir le vaccin.

Il déplore que la CAQ ne fasse pas la différence entre l'hésitation vaccinale et le mouvement antivaccin et qu'elle propose une mesure qui n'a rien à voir avec la santé publique mais uniquement avec ses motivations politiques.

Afin de promouvoir la vaccination et d'augmenter le sentiment de confiance de la population hésitante, Monsef Derraji propose cinq mesures concrètes :

  • Considérer les non-vaccinés comme un groupe hétérogène (hésitants vs antivaccins) et agir en conséquence;
  • Recruter des experts en hésitation vaccinale;
  • Collaborer avec les organismes communautaires qui peuvent aider à sensibiliser les gens et, dans certains cas, à diminuer les barrières linguistiques et culturelles;
  • Améliorer l'offre vaccinale pour répondre à toutes les demandes (ARN, vecteur viral non réplicable…);
  • Contrer la désinformation avec des capsules dans plusieurs langues et faciles à comprendre.

Enfin, le porte-parole libéral estime qu'il est temps de se mettre en mode écoute envers les personnes non-vaccinées afin de mieux comprendre leur hésitation plutôt que de les menacer avec des mesures autoritaires comme la contribution santé proposée par la CAQ.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 9h00

Legault veut un «mandat fort» pour pouvoir rapatrier les pouvoirs en immigration

François Legault sollicitera un «mandat fort» lors de la prochaine campagne électorale afin de pouvoir négocier avec Ottawa le rapatriement des pouvoirs en immigration. Le premier ministre a mis de l’avant cette revendication mardi, lors d’un point de presse qu’il a tenu immédiatement après l’adoption du projet de loi 96 visant à protéger la ...

24 mai 2022

Le Canada arrive 28 e parmi 39 pays quant au bien-être environnemental des enfants

Le Canada se classe au 28e rang parmi 39 pays riches en ce qui a trait au bien−être environnemental des enfants et des jeunes, selon le dernier Bilan Innocenti publié lundi par le Centre de recherche Innocenti de l’UNICEF.  «Des pays tels que le Canada créent des conditions malsaines, dangereuses et néfastes pour les enfants du monde entier», ...

24 mai 2022

Ottawa donne le coup d'envoi à des consultations sur les langues officielles

Le gouvernement fédéral a lancé mardi les consultations publiques qui mèneront à l’élaboration du prochain plan d’action en matière de langues officielles devant s’échelonner de 2023 à 2028. La ministre de Langues officielles, Ginette Petitpas Taylor, a qualifié ce futur plan de «principal véhicule de mise en œuvre» du projet de loi C−13 de ...