X
Rechercher
Publicité

Annonce du ministre fédéral de la Santé

Ottawa recommande d’éviter tout voyage non essentiel à l’extérieur du pays

durée 10h00
16 décembre 2021
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par La Presse Canadienne

Ottawa révise son avis aux voyageurs canadiens tentés de traverser les frontières lors de la période des Fêtes. 

Le ministre fédéral de la Santé, Jean−Yves Duclos, répète depuis des semaines que ce n’est pas le moment de voyager. Le gouvernement fédéral inscrit cette mesure sur le site du gouvernement du Canada afin de la rendre officielle. 

«Nous recommandons officiellement aux Canadiens d’éviter tout voyage non essentiel à l’extérieur du pays», a annoncé le ministre Duclos, en conférence de presse, mercredi après−midi.

Le 21 octobre, Ottawa avait levé son avis officiel d’éviter les voyages à l’étranger, avis publié en début de pandémie, au printemps 2020. C’est donc un retour à la case départ.

Le ministre Duclos craint que les Canadiens contractent la COVID−19 à l’étranger, puisqu’un nouveau variant, Omicron, beaucoup plus contagieux, circule. Les voyageurs canadiens pourraient rester «coincés» à l’étranger, a−t−il fait valoir.

Le gouvernement compte réévaluer la situation dans quatre semaines.

D’ici là, d’autres mesures pourraient être prises pour décourager les voyages à l’étranger. 

Le ministre fédéral des Transports Omar Alghabra, aussi présent à la conférence de presse, a dit, par exemple, que l’exemption de tests de COVID−19 pour les sorties de 72 heures et moins du pays pourrait disparaître. «Si nous devons changer (la mesure), nous le ferons», a−t−il dit.

De son côté, le ministre Duclos n’a pas fermé la porte à d’autres interdictions d’entrées au Canada ni à des quarantaines obligatoires de 14 jours au retour au pays. 

«Toute option est envisageable et va être envisagée», a−t−il martelé.

Pour l’instant, Ottawa n’a dressé qu’une liste de 10 pays d’Afrique d’où le Canada ne reçoit plus de voyageurs étrangers, et ce, même si Omicron a été détecté dans une soixantaine de pays. 

Cette fois−ci, c’est l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, Dr Theresa Tam, qui a mis son poids dans la balance pour dénoncer cette mesure toujours en vigueur.

«Je pense que c’est une politique qui devrait être revue», a−t−elle lancé sans détour, lors de la conférence de presse. 

«Il y aura d’autres précisions sur ces questions et beaucoup d’autres au cours des prochains jours», a déclaré le ministre Duclos à ce sujet.

Le ministre a également promis que le gouvernement fédéral continuerait d’augmenter ses capacités de dépistage de la COVID−19, et de son variant Omicron, aux frontières.

Cette sortie de ministres arrive au lendemain d’une réunion entre Justin Trudeau et ses homologues provinciaux et territoriaux pour discuter de mesures potentielles afin d’atténuer l’impact du nouveau variant Omicron.

La ministre fédérale des Finances était aussi à la conférence de presse, mercredi, via écran; elle s’isole depuis que deux de ses adjoints ont contracté la COVID−19. Elle a voulu rassurer l’industrie du tourisme.

«Nous comprenons que certaines restrictions de voyage auront un impact sur les entreprises touristiques qui ont déjà traversé 21 mois très difficiles», a−t−elle souligné. Elle a rappelé les programmes assurant de l’aide fédérale pour les salaires et les loyers, aide qui peut atteindre 75 % des dépenses d’une entreprise touristique.

Lorsque la menace d’Omicron est apparue à la fin du mois dernier, le gouvernement a publié un «avis aux voyageurs» exhortant les Canadiens à être conscients que voyager dans une région où circule ce nouveau variant pourrait entraver leur capacité à revenir au Canada. 

Depuis, le variant s’est répandu un peu partout au Canada. Dre Tam a d’ailleurs confirmé cette semaine qu’il y avait une transmission communautaire d’Omicron, selon elle, dans toutes les régions du pays. 

La docteure estime que c’est aux provinces et aux territoires, maintenant, que revient la tâche de contrôler la propagation du variant sur leur territoire. 

«Cette semaine, je pense qu’il y a un pivot pour une réponse plus locale parce que nous savons maintenant que le virus est dans nos communautés et nos ressources en matière de santé publique doivent y mettre toutes leurs énergies», a−t−elle dit. 

En fin de journée, mercredi, l’Ontario a annoncé de nouvelles limites sur les rassemblements pour les sites ayant une capacité de plus de 1000 personnes, comme les salles de concert et les installations sportives. 

La province devance également l’administration de la troisième dose de vaccin pour les adultes en Ontario dès lundi prochain, si trois mois se sont écoulés depuis leur deuxième dose. Et des millions de tests de dépistage rapide seront également distribués dans des endroits publics. 

Le Québec, de son côté, a ouvert la porte à revoir ses limites de rassemblements pour les Fêtes – qui augmenteront à 20 personnes vaccinées à compter du 23 décembre – si les cas continuent d’augmenter. 

Mercredi, le Québec enregistrait 2386 nouveaux cas de COVID−19 alors que l’Ontario en comptait 1808. 

Catherine Lévesque et Lina Dib, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

La reprise des voyages et les mesures sanitaires ne font pas bon ménage aux aéroports

Il y a tellement de vols qui arrivent de l’étranger dans les aéroports canadiens que les voyageurs doivent parfois attendre dans l’avion pendant plus d’une heure après l’atterrissage parce qu’il n’y a pas assez de place dans l’aérogare pour contenir les files d’attente, déplore le Conseil des aéroports du Canada. L’organisme blâme les mesures ...

durée Hier 11h30

Bilan routier du Québec: un portrait généralement meilleur en 2021

Le bilan routier de l’an dernier au Québec révèle un déclin de 18 % du nombre de personnes accidentées comparativement à la moyenne des cinq années précédentes, de 2016 à 2020. La compilation dévoilée mardi par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) signale toutefois 347 morts sur les routes en 2021, une hausse de 0,7 % par rapport ...

16 mai 2022

Canada: la stratégie face aux phénomènes du climat changeant progresse

Des dizaines d’experts qui conseillent le gouvernement sur l’adaptation aux changements climatiques affirment que le Canada doit en faire davantage pour préparer les infrastructures aux menaces posées par les conditions météorologiques extrêmes et aider les Canadiens à se remettre des inondations, des incendies et des tempêtes majeurs. Le ...