Publicité

9 décembre 2021 - 08:00

Ministère de la Justice du Québec

Appel de projets pour contrer la violence familiale en milieu autochtone

Par Mathieu Savard, Journaliste

Le ministère de la Justice du Québec annonce un important appel de projets afin de lutter contre la violence familiale en milieu autochtone.

Le programme vise principalement à : 

  • Mettre en place et renforcer les services pertinents à la disposition des personnes autochtones ayant commis des gestes ou des infractions en matière de violence familiale, de même que pour les couples et les familles;
  • Réduire la surreprésentation des Autochtones dans le système judiciaire parmi les personnes contrevenantes et les personnes victimes de violence familiale;
  • Favoriser la cohésion des intervenants en matière de violence familiale;
  • Favoriser une meilleure confiance des Autochtones envers la justice.

En effectuant une demande, les organismes admissibles vont pouvoir bénéficier d'un soutien financier allant jusqu'à 450 000 $ par année, selon le nombre de milieux desservis par le service proposé.

« Il est essentiel que nous continuions de travailler en partenariat avec les communautés autochtones. J'ai espoir que cet appel de projets permettra de trouver des solutions concrètes, pensées par et pour les Premières Nations et les Inuit afin de contrer la violence familiale», souligne Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones.

Il est possible de faire un appel de proposition jusqu'au 30 janvier 2022 à 23 h 59.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.