Publicité

22 novembre 2021 - 15:58

Conseil municipal de Joliette

Le retour de la période de questions à Joliette

Par Salle des nouvelles

Dès la session du 22 novembre prochain à 19 h, les séances publiques du conseil municipal de Joliette seront précédées d’une période de questions en présentiel de quinze minutes.

Période de questions

Cet exercice s’ajoute à la traditionnelle période de questions suivant chaque séance.

Il connectera citoyens et élus lors d’échanges encadrés et constructifs sur divers enjeux au début de chaque assemblée, de 18 h 45 à 19 h.

Rappelons que les séances ont lieu à l’hôtel de ville au 614, boulevard Manseau. Elles sont d’ordinaire fixées aux premiers et troisièmes lundis de chaque mois, ou le lendemain de certains jours fériés. Le calendrier complet est disponible au www.joliette.ca.

Webdiffusion

Dans la même optique, la Ville entend transmettre les séances en direct sur sa page Facebook et sa chaîne YouTube. Il sera donc possible de suivre les séances du conseil à distance. Les détails et modalités seront communiqués ultérieurement.

Démocratie municipale

Ces initiatives s’attachent à la volonté municipale de faciliter et d’encourager tant l’accessibilité que l’expression du public dans la sphère politique joliettaine.

« L’ouverture et la transparence des séances du conseil sont des assises indispensables de l’engagement citoyen. Joliette investit dans sa démocratie en instaurant les meilleures pratiques », selon Pierre-Luc Bellerose, maire de Joliette.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.