Publicité

21 octobre 2021 - 10:00

Environnement

Rassemblements à Lanaudière dans le cadre de la COP26

Par Mathieu Savard, Journaliste

La COP26 est la 26e conférence des parties, qui réunit les pays signataires de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et qui se tient à Glasgow, en Écosse.

Dans le cadre de cet événement qui se veut un incontournable dans l’agenda des écologistes, le Mouvement d’éducation populaire autonome de Lanaudière (MÉPAL) organise deux rencontres d’éducation populaire et de défense des droits.

La première se tiendra le vendredi 5 novembre prochain dans le sous-sol de la Confédération des syndicats nationaux(CSN) à Joliette : « Un après-midi d’éducation populaire avec la présentation de l’atelier “Justice climatique, justice sociale” et préparation de matériel pour la manif ensemble (slogans, pancartes, bannières, etc.) », a mentionné le MÉPAL. 

La deuxième rencontre aura lieu le samedi 6 novembre prochain à 13 h au parc Renaud à Joliette (coin de Lanaudière et Père-Wilfrid-Pelletier) : « Une “dernière” marche pour le climat et la justice sociale », toujours selon le MÉPAL. 

D'ailleurs, les organisateurs souhaitent faire entendre trois propositions: 

  • une tarification sociale en transport pour assurer que tout le monde a le droit à la mobilité;

  • un revenu décent pour tout le monde et le respect de la dignité des personnes vivant dans la pauvreté;

  • le respect des droits des femmes, des autochtones, des personnes immigrantes, des locataires, etc.

Le MÉPAL veut rappeler que l’événement est non-partisan et demande de ne pas détourner la cause pour un parti politique ou un autre en restant discret dans l’affichage de vos couleurs. 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.