Publicité

30 septembre 2021 - 18:00

COVID-19

Des assouplissements pour le milieu culturel et le sport non amateur

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, accompagné de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, et du directeur de la Santé publique, Horacio Arruda, a annoncé des assouplissements concernant le milieu culturel et le sport non amateur.

M.Dubé prévient toutefois que bien qu’il y avait des annonces aujourd’hui, il ne fallait pas s’attendre à une série d’assouplissements dans les prochaines semaines.

« Je vous le dis tout de suite. Il ne faut pas crier victoire parce qu’il faut rester prudent. Le mois d’octobre a aussi ses défis. Donc, je vous dis d’un côté, bravo très beau mois de septembre, belle réussite, mais on le sait qu’il va y avoir plus de contacts à l’intérieur du mois d’octobre », ajoute-t-il.

Toutes ces nouvelles directives concernent les personnes adéquatement vaccinées (2 doses). Le ministre indique qu’ils veulent que ces Québécois « puissent continuer à retrouver ce qu’on appelle une certaine normalité. »

Assouplissements à partir du vendredi 8 octobre :

– Les salles de spectacles, de cinéma, où les personnes ont des places assignées assises pourront remplir leurs salles à pleine capacité ;

– À l’extérieur, il n’y a plus de limites de spectateurs et plus de section, lorsqu’il s’agit de représentations assises ;

– Les congrès, les conférences, les assemblées, les réunions, les cérémonies de graduation ou de reconnaissance, les allégements vont s’appliquer, mais toujours à condition que le passeport vaccinal et le masque soient présents ;

– Les orchestres, les harmonies et les chorales pourront reprendre leurs activités avec un maximum de 100 participants sur scène. Les personnes qui chantent et qui jouent d’un instrument à vent devront respecter une distance de 2 mètres et tous les autres d’un mètre ;

– Les plateaux de tournage pourront recevoir du public en vertu des mêmes normes que les salles de spectacles.

Cela fait près de 19 mois que les salles n’avaient pas l’autorisation de les remplir à pleine capacité. Ces endroits ont été choisis, car ce sont des lieux où il y a peu de transmissions.

Le gouvernement rappelle que le passeport vaccinal et le port du masque obligatoire dans ces lieux sont une voie de passage pour pouvoir remplir nos salles au complet .

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.