Publicité

29 septembre 2021 - 16:00

Mêlée de presse

« Je ne laisserais pas insulter les Québécois » - François Legault

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

« Je ne laisserais pas insulter les Québécois », a indiqué François Legault, premier ministre du Québec, en mêlée de presse ce matin alors qu’il était questionné sur ses propos tenus hier en réponse à ceux de Gregory Kelly, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’affaires autochtones. 

Au cours des derniers jours, Gregory Kelley a fait des amalgames entre la mort de Joyce Echaquan, le projet de loi 21 qui interdit les signes religieux pour personnes en autorité et le projet de loi 96 qui renforce la langue française au Québec. 

D’après François Legault, cela reviendrait à dire que les Québécois sont racistes puisqu’il ne veut pas reconnaître le racisme systémique.  « C’est odieux là ! Comme premier ministre du Québec, je ne pouvais pas laisser passer ça. Je ne pouvais pas laisser insulter les Québécois comme l’a fait Greg Kelley », a-t-il indiqué révolté. 

En effet, il a précisé que oui, le Québec accepte le Principe de Joyce qui a pour but de garantir à tous les Autochtones le droit d'accès équitable, sans aucune discrimination, à tous les services sociaux et de santé. Cependant, il ne reconnaît pas la partie sur le racisme systémique parce qu’au Québec, les citoyens sont partagés sur la présence ou non de cette forme de racisme. « Mais, tous disent qu'il y a du racisme. Alors au lieu de diviser, il faut rassembler tous les Québécois pour stopper le racisme au Québec. On ne veut plus d'événement comme ça avec les Autochtones. »

Coop 26
À cette mêlée de presse, le premier ministre du Québec a annoncé qu’il allait participer à la Coop 26 sur les changements climatiques au début novembre à Glasgow, en Écosse. 

« Je pense que le Québec a beaucoup à montrer de son expertise. Je le répète souvent mais quand on prend les 60 états et provinces en Amérique du Nord, c’est le Québec qui émet le moins de gaz à effets de serre. Et la raison c’est surtout l’hydroélectricité. »

François Legault a indiqué que ce serait l’occasion aussi de voir des partenariats à établir, notamment autour du transport électrique, que ce soit les autobus, les trains et le tramway. 

« On va parler aussi d'hydrogène vert, un sujet important. Il serait possible de faire de l'hydrogène qui respecte les normes environnementales avec de l’éolien ou de l’électricité. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.