Publicité

19 août 2021 - 10:53

Élections municipales 2021

Chantal Riopel sollicite un troisième mandat à Saint-Charles-Borromée

Par Salle des nouvelles

Après huit années à siéger au conseil municipal, Chantal Riopel annonce qu’elle briguera un troisième mandat en vue des élections municipales de novembre prochain.

« Je suis fière de faire partie de ce conseil où les échanges sont toujours constructifs et respectueux. Je me sens en pleine confiance avec les autres élus qui, comme moi, sont à l’écoute des besoins de la population », indique-t-elle par communiqué.

Dans le cadre de ses deux premiers mandats, elle aura travaillé sur plusieurs dossiers où elle a su mettre à contribution sa formation d’ingénieure civile. Il s’agit notamment de la Commission de l’eau, de la Régie d’assainissement des eaux du Grand Joliette, du Comité consultatif d’urbanisme, du Comité de voirie et du Comité d’embellissement.

Mme Riopel est également membre du conseil d’administration de l’office d’habitation Au cœur de chez nous.

« Je souhaite continuer à travailler sur les dossiers comme l’eau potable et la réfection de la rue Visitation. Je suis très fière de ma municipalité qui se veut inclusive, ouverte à tous, soucieuse du bien-être des familles et amie des aînés », souligne-t-elle.

Native de Saint-Charles-Borromée, elle dit en conclusion avoir à cœur le développement harmonieux de la municipalité et le bien-être de ses concitoyens.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.