Publicité

14 août 2021 - 11:00

Planification stratégique régionale

Sept grandes orientations au cœur du développement bioalimentaire dans Lanaudière

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

C’est en présence des principaux acteurs du développement du territoire qu’a eu lieu, le 12 août dernier, le lancement de la Planification stratégique régionale (PSR) du secteur bioalimentaire de Lanaudière 2021-2026, qui se décline en sept grandes orientations. Coordonnée par le Conseil de développement bioalimentaire de Lanaudière (CDBL), cette planification est le fruit du travail concerté des intervenants du milieu.

« Cette nouvelle planification stratégique témoigne de la très grande mobilisation des partenaires du secteur bioalimentaire de Lanaudière, que mon ministère est heureux d’accompagner. Cette démarche rejoint la volonté du gouvernement d’alimenter notre monde grâce à un secteur bioalimentaire prospère, durable et ancré dans le territoire. Elle contribue à accroître l’autonomie alimentaire du Québec », affirme André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

Le président du CDBL, Gyslain Loyer mentionne que l’organisation est fière d’avoir été mandatée par le MAPAQ, qui finance le projet, pour mettre à jour la planification et pour accompagner et animer les acteurs qui y contribuent.  

« Le CDBL adhère pleinement à la vision concertée de cette planification et, lorsque nous nous reverrons en 2026, nous pourrons affirmer que Lanaudière se distingue, encore une fois, par son secteur bioalimentaire dynamique, prospère et tourné vers les marchés d'ici et d'ailleurs. En 2026, nos efforts concertés aujourd’hui et des prochaines années, procureront fierté et notoriété à toute la région », souligne M. Loyer.

Celle-ci est ainsi divisée en sept grandes orientations :

  • Assurer l’intégrité et l’occupation dynamique de la zone agricole;
  • Favoriser l’adoption de pratiques de développement durable;
  • Accroître la performance des entreprises;
  • Améliorer l’accès aux marchés;
  • Développer la notoriété des entreprises et des produits lanaudois;
  • Soutenir le démarrage et la transmission d’entreprises;
  • Favoriser la concertation.

« Ce fut un grand plaisir de contribuer, avec de nombreux et précieux partenaires du milieu, à la mise à jour de la PSR 2021-2026. Ainsi, en mettant en commun nos idées et notre savoir, nous souhaitons assurer l’entrepreneuriat durable des différents acteurs du secteur bioalimentaire qui contribuent au rayonnement et au développement de notre région », de conclure Marcel Papin, président de la Fédération de l’UPA de Lanaudière (FUPAL).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.