Publicité

11 août 2021 - 08:00

Élections municipales 2021

Janie Tremblay sollicitera un troisième mandat comme conseillère municipale à Saint-Charles-Borromée

Par Salle des nouvelles

Élue conseillère municipale au siège numéro 6 à Saint-Charles-Borromée depuis novembre 2013, Janie Tremblay annonce qu’elle se représente en vue des élections municipales de novembre prochain.

« Avec la pandémie, nous avons réalisé que nous avions une grande capacité d’adaptation et d’action, et que nous étions en mesure de relever les plus grands défis. Nous avons complété plusieurs réalisations dont le portail citoyen CIVIS en collaboration avec la Ville de Joliette et l’élaboration d’un plan stratégique pour les prochaines années, tout en assurant la pérennité de nos infrastructures et en maintenant un taux de taxes des plus enviable. Je veux poursuivre mon implication et participer à la réalisation des projets en cours et à venir », indique-t-elle par communiqué.

Mère de deux enfants, Mme Tremblay est avocate depuis 21 ans et pratique en droit familial au sein du cabinet Dunton Rainville, avocats et notaires. « J’ai choisi Saint-Charles-Borromée pour ma famille, ses parcs et espaces verts et sa dimension humaine », ajoute-t-elle.

La conseillère se sera entre autres impliquée comme responsable du Comité des ressources humaines et des assurances, en plus de sièger au comité des finances, au comité des communications, au comité de la famille et des aînés et au conseil d’administration de la Bibliothèque Rina-Lasnier.

Mme Tremblay conclut en souhaitant d’être à l’écoute et assurer une représentation de tous les citoyens de Saint-Charles-Borromée.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.