Publicité

22 juin 2021 - 10:00

Élections municipales 2021

La mairesse de Saint-Alphonse-Rodriguez complète son équipe

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

L’actuelle mairesse de Saint-Alphonse-Rodriguez, Isabelle Perreault, présente les trois candidats qui complètent son équipe en vue des élections municipales de novembre prochain.

Marie-Ève Boucher, Charles-André Pagé et François Tremblay joignent l’équipe de Mme Perreult, qui sera paritaire et représentera la diversité.

Depuis un peu plus de cinq ans, Marie-Ève Boucher réside à Saint-Alphonse-Rodriguez et œuvre dans le monde communautaire depuis une quinzaine d’années, principalement en éducation populaire et en mobilisation citoyenne. Elle est aussi connue dans la région comme artiste engagée.

Cette dernière souhaite faire avancer différents dossiers, notamment en matière d’environnement, de culture et de services aux familles.

De son côté, Charles-André Pagé est conseiller municipal au sein de l'équipe d'Isabelle Perreault depuis novembre 2017. Il souhaite ainsi poursuivre son implication afin de contribuer à la poursuite de nombreux projets en cours de réalisation. « Les enjeux économiques, de développement des infrastructures, la saine gestion financière ainsi que la préservation des nombreux lacs de la municipalité sont parmi les dossiers qui me tiennent particulièrement à cœur », dit-il. 

L’équipe de Mme Perreault comptera finalement parmi ses rangs François Tremblay. Celui-ci travaille depuis plus de 20 ans dans le domaine de la santé et des services sociaux et plus spécifiquement pour la direction de santé publique de Lanaudière au cours des dernières années.

Passionné d’art et d’histoire et Rodriguais d’adoption, M. Tremblay entend également s’investir dans les différents dossiers importants du village, tels que la protection de l’environnement et le développement durable, en préconisant la concertation, le partenariat, l’inclusion, l’ouverture et l’écoute.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.