Publicité

19 juin 2021 - 14:30

Élections municipales 2021

La mairesse de Saint-Félix-de-Valois fonde un nouveau parti en vue des prochaines élections municipales

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

La mairesse de la Municipalité de Saint-Félix-de-Valois, Audrey Boisjoly annonce qu’elle se représentera aux prochaines élections municipales qui auront lieu en novembre prochain, mais sous un nouveau parti.

« C’est avec grand plaisir que j’annonce officiellement mon intérêt à poursuivre mon engagement au poste de mairesse de la Municipalité de Saint-Félix-de-Valois afin de continuer d’être au service de la population. C’est entouré d’une équipe diversifiée et complémentaire sur le plan de l’expertise que sera fondé notre parti politique », soutient Mme Boisjoly.

Les membres de l’équipe ainsi que les noms du parti seront dévoilés au courant des prochaines semaines. 

Les objectifs

Après de nombreux processus de consultation publique dans les quatre dernières années, permettant d’avoir des outils de planification afin de travailler sur des projets émanant de la population, Mme Boisjoly souhaite mettre ces plans d’actions de l’avant dans la plateforme électorale du parti.

« Ils reflètent les enjeux et les besoins des citoyen(ne)s ainsi que les actions à mettre en place au cours des prochaines années pour y répondre » précise-t-elle.

Plus précisément, la réfection complète de la rue principale y compris l’enfouissement des infrastructures technologiques, la construction de la deuxième phase du Parc industriel, la construction de la patinoire couverte et réfrigérée, la finalisation du projet de prolongement de la rue H-L. Chevrette pour fermer l’accès de l’avenue Poirier ainsi que le développement de nouveaux parcs et espaces verts feront partie des investissements majeurs sur lesquels le parti désire se concentrer.

« L’une des priorités politiques sera la continuation des représentations auprès du Ministère des Transports pour la construction de deux carrefours giratoires pour améliorer la fluidité et la sécurité, soit celui de l’intersection de la rue principale et du chemin de Joliette et celui du chemin de Saint-Jean et de la Côte-du-domaine. Des discussions sont déjà en cours, mais nous souhaitons qu’une annonce en ce sens soit faite et qu’un échéancier soit mis sur la table », conclut Audrey Boisjoly.   

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.