Publicité

2 juin 2021 - 06:00 | Mis à jour : 12:16

États financiers 2020

La Ville Saint-Charles-Borromée enregistre un surplus de 3,5 M$

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

C'est lors de la séance ordinaire du 31 mai que la Ville de Saint-Charles-Borromée a présenté son rapport financier couvrant l'année 2020 à laquelle un excédent totalisant 3 523 725 $ a été annoncé.  

Ces surplus, représentent 18 % du budget prévu, proviennent en grande partie de droits de mutation plus importants qu’à l’habituelle.

Ainsi, ce sont spécialement des transactions immobilières exceptionnelles qui ont généré des revenus supplémentaires, notamment par la fameuse taxe de bienvenue. Ceux-ci sont de l’ordre de 1,2 M$.

« Ces excédents budgétaires ont de toute évidence été propulsés par la vitalité du marché immobilier qui reflète l'effervescence de notre ville, et ce, malgré la fragilité imposée par la crise sanitaire », indique le maire de la municipalité, Robert Bibeau.

L’excédent de fonctionnement inclut également l’aide financière de 872 500 $ provenant du gouvernement du Québec afin d’atténuer les impacts de la pandémie de COVID-19 sur les finances municipales.

M. Bibeau se dit donc satisfait de ces résultats. « Ce surplus nous offre une belle marge de manœuvre pour offrir des services de qualité aux citoyens et faire face à la charge financière exigée par la réfection des infrastructures urbaines pour les années à venir », ajoute-t-il. 

Les dépenses

Au chapitre des dépenses, la Ville a engagé des sommes des 19,2 M$ contrairement au 19,4 M$ prévu au budget, ce qui représente une économie de 200 000$. Cet écart s’explique principalement par l’annulation de divers événements de loisirs, de sport et de culture en raison de la pandémie.

Pour ce qui est des investissements, ces derniers s'élèvent à un montant total de 3,1 M$. Parmi les principaux projets, on peut compter les compléments d’aménagement du carrefour giratoire à l’intersection du rang Double et de la rue de la Visitation, l’optimisation des systèmes de traitement de l'eau potable (ozonateur), l’aménagement du stationnement vert au parc du Bois-Brûlé, et la poursuite des investissements réalisés au parc Casavant-Desrochers avec les jeux d’eau en 2020.

En matière de gestion de la dette, celle-ci se maintient à un niveau dit « raisonnable », soit de 1043$ par habitant. Le 31 décembre 2020, elle était d'une valeur de 15,2 M$.

La vérification du rapport financier 2020 a été réalisée par la firme Boucher Champagne Thiffault Inc. La Ville de Saint-Charles-Borromée invite les citoyens à consulter le sommaire de l’information financière consolidée au vivrescb.com/etats-financiers.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.