Publicité

30 mai 2021 - 12:00

Environnement et droits autochtones

Québec solidaire réitère son opposition au projet minier de Saint-Michel-des-Saints

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Après une pétition lancée au mois de mars dernier pour s’opposer au décret d’autorisation donné par le gouvernement du Québec au promoteur Nouveau Monde Graphite (NMG) pour son projet de mine à ciel ouvert à Saint-Michel-des-Saints, Québec solidaire Berthier lance trois vidéos de sensibilisation.

Québec, avec l'accord de la municipalité, a signé en janvier dernier un décret lançant officiellement le projet minier de Saint-Michel-des-Saints.

Ce dernier, qui consiste une mine à ciel ouvert pouvant atteindre jusqu'à 2,7 kilomètres de long, pourrait extraire jusqu’à 100 000 tonnes de graphite sur un peu plus de 25 ans, ce qui en ferait l’un des plus importants projets du genre en Amérique du Nord.

Plusieurs craignent toutefois que l’exploitation de ce minerai produise des résidus acides pouvant contaminer les plans d’eau avoisinants tel que le lac Taureau.

 « Le gouvernement caquiste, en octroyant ce décret, a passé par-dessus les recommandations du BAPE et les droits ancestraux des Atikamekw sur le territoire du Nitaskinan. C’est inacceptable et nous devons nous opposer à de telles manœuvres qui menacent sérieusement la qualité de notre environnement et minent les efforts de réconciliation avec les peuples autochtones », a reproché la porte-parole féminine de l’association, Amélie Drainville.

Le volet économique et financier du projet est également problématique aux yeux de QS. « Le gouvernement du Québec, par le biais d’Investissement Québec, ne respecte même pas sa propre stratégie de lutte aux paradis fiscaux en faisant affaire avec le groupe Pallinghurst comme actionnaire majoritaire de NMG » ajoute-t-elle.

Vidéos de sensibilisation

Pour communiquer ses préoccupations au grand public, Québec solidaire Berthier a récemment mis en ligne trois vidéos afin de vulgariser les enjeux liés au dossier NMG. « On voulait que la population lanaudoise, qui n’est majoritairement pas encore au courant de ce projet, puisse facilement comprendre les enjeux et s’indigner avec nous de ce processus bâclé par la CAQ », explique Mme Drainville.

Les vidéos peuvent être visionnées sur la chaîne YouTube et sur la page Facebook de l’association.

Rappelons que Québec solidaire a publié le 13 mars dernier un communiqué réitérant les inquiétudes du parti face au projet de mine de graphite à Saint-Michel-des-Saints et le besoin d’un nouveau contrat social minier au Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.