Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Plan pour une économie verte 2030

Plus de 250 M$ pour électrifier 65% des autobus scolaires d’ici 2030

durée 08h00
25 avril 2021
François Provost
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par François Provost, Journaliste

Le gouvernement du Québec a annoncé vendredi un montant de 250,7 M$ afin de soutenir les transporteurs scolaires dans l’électrification de leurs véhicules.

Cet investissement s'inscrit dans le Plan pour une économie verte 2030 du gouvernement qui mise particulièrement sur l'électrification du transport. 

« Nous donnons un coup de barre pour atteindre notre cible liée à l’électrification du transport scolaire d’ici 2030 », a commenté le ministre des Transports François Bonnardel. 

Rappelons que Québec vise l’électrification de 65 % des autobus scolaires du parc québécois d’ici 2030. En date du 31 janvier 2021, la province comptait seulement 130 autobus électriques immatriculés aux fins du transport scolaire.

Concrètement, ce soutien gouvernemental permettra aux transporteurs de se conformer aux nouvelles mesures réglementaires qui obligeront le remplacement des autobus scolaires en fin de vie par des modèles électriques. Avec ces mesures, le gouvernement prévoit que la totalité des autobus scolaires qui entreront en service à partir de 2023 sera électrique.

Dès cet été, le gouvernement exigera également que tout nouvel autobus faisant du transport d’élèves commandé par les entreprises de transport scolaire soit propulsé à l’électricité.

Le ministère des Transports estime que ce sont plus de 800 000 tonnes de GES qui pourraient être évitées au cours des prochaines années si le Québec atteint sa cible d'électrification des autobus scolaires en 2030. 

« Ce Programme d’électrification du transport scolaire représente donc une vitrine prometteuse pour améliorer le bilan environnemental du Québec, tout en sensibilisant les nouvelles générations aux défis climatiques », a souligné le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charette. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


23 juin 2022

Un surplus d’exercice de 2,9 M $ en 2021 pour Saint-Charles-Borromée

Lors de la séance du conseil du 20 juin, le maire Robert Bibeau a procédé au dépôt des résultats et du rapport du vérificateur du cabinet Boucher, Champagne, Thiffault Inc. sur les états financiers de la Ville de Saint-Charles-Borromée en 2021. En 2021, la Ville de SCB a enregistré des revenus de fonctionnement de 21 631 934 $ et engagé des ...

23 juin 2022

Assurance médicaments: gel de la prime maximale et de la franchise

Il n’y aura pas d’augmentation d’ici un an du montant maximal de la prime annuelle du régime public d’assurance médicaments (RPAM) du Québec, qui restera donc à 710 $ jusqu’au 30 juin 2023. La décision a été entérinée par le Conseil des ministres à la suite d’une recommandation du conseil d’administration de la Régie de l’assurance maladie du ...

22 juin 2022

Sondage: les Québécois sont d'accord avec les chèques, selon Legault

Les Québécois aiment les chèques offerts par le gouvernement pour lutter contre l’inflation, déduit le premier ministre François Legault d’un sondage publié mercredi, en laissant miroiter des baisses d’impôt en 2023. Le coup de sonde Léger Marketing commandé par Québecor suggère pourtant que le gouvernement caquiste aurait baissé dans les ...