Publicité

12 mars 2021 - 10:30

Négociations des conventions collectives du secteur public

En route vers la grève : l’APTS manifeste à L’Assomption

Par Salle des nouvelles

Dénonçant des conditions de travail inacceptables dans le réseau de la santé et des services sociaux, l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) a tenu une action de visibilité à L’Assomption lors pour annoncer qu’elle se dirige maintenant vers la grève, faute de progrès significatif aux tables de négociations.

« Après des mois de négociations, on en est toujours à essuyer des refus de la part du Conseil du trésor. Le gouvernement ne veut pas entendre les solutions que nous apportons pour l’attraction et la rétention de la main-d’œuvre. Devant cet aveuglement, nous n’avons d’autre choix que de hausser le ton pour protéger notre réseau public. C’est la dernière chance pour le gouvernement Legault de répondre aux demandes légitimes de nos membres. Si la négociation ne débloque pas, on devra avoir recours à la grève pour lui faire entendre raison  », a souligné Steve Garceau, représentant national de l’APTS dans Lanaudière.

Rappelons que l’APTS a résolu mercredi de consulter ses 60 000 membres sur un mandat de 10 jours de grève, à utiliser au moment jugé opportun. Pour marquer le coup, des membres de l’APTS dans Lanaudière ont pris position à l’intersection des routes 343 et 344, à L’Assomption, en arborant des affiches indiquant « Conditions de travail inacceptables en santé et services sociaux, en route vers la grève ».

« Les membres de l’APTS jouent un rôle vital dans le réseau de la santé et des services sociaux. Nous sommes loin de vouloir faire la grève, mais c’est l’avenir des services à la population lanaudoise qui se joue actuellement. Au-delà de leurs calculs comptables, M. Legault, Mme LeBel et M. Dubé oublient qu’il y a des êtres humains qui prennent soin de leur communauté. Il est temps de donner un sérieux coup de barre pour mettre fin à la pénurie de main-d’œuvre. Si nous allons consulter nos membres sur un mandat de grève, c’est parce que nous croyons à notre réseau public de santé et de services sociaux, et sommes prêts à nous battre pour le défendre », a conclu Kevin Newbury, président de l’exécutif local de l’APTS au CISSS de Lanaudière.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.