Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Député de Joliette, Gabriel Ste-Marie

Le Bloc Québécois réclame plus de soutiens pour la relance économique

durée 14h00
4 mars 2021
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, et le député de Joliette, Gabriel Ste-Marie, ont présenté les demandes du parti au terme d’une consultation virtuelle qui les a néanmoins menés aux quatre coins du Québec, auprès de nombreux secteurs d’activité économique.

Pour le Bloc Québécois, ce budget doit être celui de la fin de pandémie, mais aussi, et surtout celui de la relance de l’activité économique au Québec, surtout des petites entreprises à propriété locale qui sont le visage économique de nos communautés.

D’entrée de jeu, Yves-François Blanchet réitère que le Bloc Québécois ne pourra donner son soutien au budget si le traitement réservé aux aînés et les transferts en santé ne sont pas traités de façon acceptable dans le premier budget Freeland.

 « Ce sont des demandes que notre formation politique porte avec insistance et avec l’appui du Québec : 110$ par mois de plus pour les aînés dont le pouvoir d’achat recule, ce qui en plus nuit à l’économie des régions, et la demande du Québec et des provinces que soit portée à 35%, immédiatement et sans condition, la participation fédérale dans les coûts du système de santé. Ce sont nos conditions et elles sont connues depuis la campagne de 2019 et répétées lors de la publication de notre plan de relance », de dire M. Blanchet.

Le Bloc Québécois réitère aussi que plusieurs secteurs agricoles sous gestion de l’offre ne sont pas couverts par les compensations, et que toujours rien n’est annoncé en réponse aux pertes encourues par les producteurs en raison de la signature de l’ACEUM. Le parti s’inquiète également de la transmission d’une génération à la suivante des entreprises agricoles au détriment d’une relève abandonnée par le fédéral.

Gabriel Ste-Marie saisit l’occasion pour rappeler trois thèmes importants que la vérificatrice générale a soulevés et qui exigent l’attention immédiate du gouvernement : le scandale qui se révèle de plus en plus dans l’octroi des contrats dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale, toujours au détriment de la Davie de Québec, la promesse rompue d’acheminer l’eau potable au robinet dans toutes les communautés autochtones et la négligence grave du fédéral dans la mise à niveau de la sécurité dans le secteur du transport ferroviaire.

« On nous avait promis que tout serait réglé en mars 2021 pour les communautés autochtones et on en est loin, très loin », a rappelé le député de Joliette. « C’est pourtant, pour ces communautés-là, un drame sanitaire qui mérite aussi toute l’attention du fédéral. De même pour la Davie : c’est le seul chantier qui est capable de livrer les navires, qui respecte les budgets et qui respecte les délais, et c’est le seul qu’on écarte systématiquement. Il faut corriger cette grave et coûteuse injustice. »

Enfin, le Bloc Québécois exprime le désir que les investissements que le gouvernement annoncera – littéralement des dizaines de milliards de dollars - jettent les bases d’une véritable relance de la création de richesse sans retomber dans l’économie du pétrole du siècle dernier, et toujours au détriment du Québec, de l’aéronautique, de l’énergie verte et de la foresterie.

« Les régions du Québec, les ressources naturelles du Québec, la recherche, le génie et l’innovation du Québec, l’énergie propre du Québec, ce sont les bases de la relance. C’est là que l’argent doit aller! », a conclu M. Ste-Marie.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Le gouvernement Legault limite la hausse de la taxe scolaire à 3 %

Comme il l'a fait les années dernières, le gouvernement Legault a annoncé vendredi qu'il limiterait la hausse de la taxe scolaire à une moyenne de 3 %. Québec s'engage d'ailleurs à verser le manque à gagner aux centres de services scolaires, qui se chiffre à 150 millions $. Le gouvernement a précisé dans un communiqué que le taux de la taxe ...

13 juin 2024

Fondation À deux pas s'unit avec les Caisses Desjardins de Lanaudière

La Fondation À deux pas de la réussite s'unit avec les Caisses Desjardins de Lanaudière, qui s'engagent à verser 90 000 $ sur trois ans pour soutenir la rentrée scolaire des enfants dans le besoin dans la région de Lanaudière. Ce partenariat permettra d'aider environ 85 enfants supplémentaires chaque année en leur fournissant le ...

12 juin 2024

Les conservateurs votent contre la hausse d'impôt sur le gain en capital

Après huit semaines d'un silence assourdissant, les conservateurs ont finalement révélé mardi qu'ils sont contre la hausse d'impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, lorsque les libéraux ont forcé la tenue d'un vote spécifiquement sur cette mesure fiscale. Tous les autres partis ont voté pour. Prenant la parole à la Chambre des ...