Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue vidéo avec la présidente Suzanne Roy

L’UMQ lance une campagne sur le respect en démocratie 

durée 18h00
23 janvier 2021
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

En raison de l'intimidation qui se manifeste de plus en plus envers les élus municipaux et la dégradation du climat politique dans de nombreuses municipalités, l’Union des municipalités du Québec (UMQ) vient de lancer une campagne nationale ayant pour thème La démocratie dans le respect, par respect pour la démocratie.

Pour l’UMQ, le début de l’année est une belle occasion pour lancer cette initiative, compte tenu que 2021 sera un moment fort de la vie démocratique municipale avec les élections du 7 novembre, a indiqué la présidente de l'organisme, Suzanne Roy, lors d'une entrevue vidéo accordée au réseau Néomédia.

« De plus en plus, nous observons une multiplication de déclarations agressives et de gestes d’intimidation à l’égard des élues et élus municipaux, particulièrement sur les médias sociaux. Cela nuit au climat politique dans de nombreuses municipalités. Ce phénomène a pris de l’ampleur en 2020 en lien avec la crise sanitaire. La présence d'opinions divergentes est essentielle pour une société démocratique saine. Cependant, on veut, par cette initiative, rappeler que le partage d’idées et la diversité de points de vue doivent s’exprimer dans le respect, la tolérance et la civilité », a soutenu Mme Roy, qui est aussi mairesse de Sainte-Julie sur la Rive-Sud de Montréal.

En prévision du scrutin municipal de novembre prochain, la campagne de l’UMQ a pour objectif de donner le goût aux gens de se présenter en politique et de s’investir dans la sphère publique. Pour l’Union, cela passe par la valorisation de la démocratie municipale et la consolidation du lien de confiance qui unit les citoyennes et citoyens à leurs institutions démocratiques.

Au cours des prochaines semaines, les municipalités du Québec seront invitées à adopter une déclaration d’engagement par le biais d’une résolution de leur conseil municipal. « Ce geste est important. On veut prendre soin collectivement de notre démocratie. Rappelons-nous que les élues et élus et les titulaires de charges publiques s’engagent quotidiennement pour le mieux-être de leur population. Il faut favoriser l’engagement politique, et non pas le décourager », a ajouté la présidente de l’UMQ.

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec Suzanne Roy où il est aussi question de la place des femmes dans l'arène de la politique municipale.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La Cour suprême confirme l'élargissement de la protection des victimes de viol

La Cour suprême du Canada a confirmé l’élargissement de la loi canadienne sur la protection des victimes de viol apporté par les libéraux il y a quatre ans. Dans un arrêt rendu jeudi à six contre trois, le plus haut tribunal a déclaré que les règles élargies visant à empêcher davantage que le passé d’une présumée victime d’agression sexuelle ne ...

durée Hier 14h30

Québec annonce 3000 logements sociaux et abordables

Alors que le manque de logements frappe durement, Québec annonce la construction de 3000 logements sociaux et abordables, avec la contribution de partenaires. Québec y consacrera 395 millions $, soit 350 millions $ pour la construction de 2000 logements abordables et sociaux d'ici trois ans. Le tout sera réalisé par le Fonds immobilier de ...

28 juin 2022

Sondage: 56 % des Canadiens sont opposés au serment d'allégeance à la reine

Plus de la moitié des Canadiens, 56 %, ne croient pas en la nécessité de prêter serment d'allégeance à la reine, selon un sondage Léger réalisé pour l'Association d'études canadiennes. Les nouveaux Canadiens doivent prêter serment à la monarchie lors des cérémonies de citoyenneté, y compris de s’engager à «être fidèle et à porter une véritable ...