Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Économie verte

Québec Solidaire Berthier déplore les stratégies écologiques du gouvernement québécois

durée 16h00
23 novembre 2020
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Québec solidaire (QS) Berthier déplore les stratégies du gouvernement caquiste qui ont été dévoilées récemment sur les minéraux critiques et stratégiques ainsi que la lutte aux changements climatiques.

« Au lieu de paver à des actions ambitieuses pour respecter nos engagements internationaux, elles constituent plutôt un plan d’affaires de la CAQ et de son « équipe économique », et n’auront pour effet que de diriger le Québec vers un échec collectif en matière de protection de l’environnement et de réduction des gaz à effet de serre (GES). » De dire Amélie Drainville Co-porte-parole de QS-Berthier par voie de communiqué. 

QS-Berthier est inquiet pour l’avenir de la circonscription, particulièrement en ce qui a trait au projet de mine de graphite à Saint-Michel-des-Saints.

En effet, Investissement Québec a choisi le fonds d'investissement britannique Pallinghurst comme partenaire de relance du projet Nemaska Lithium, présentement en faillite. Or, cette société est aussi l'actionnaire majoritaire du projet Matawinie de Nouveau Monde graphite.

« Le gouvernement souhaite développer la filière du lithium et du graphite de l’extraction au recyclage au Québec, soit, mais comment lui faire confiance alors qu’il fricote avec des entreprises qui baignent dans les paradis fiscaux et propose comme projet de société de continuer d’encourager l’auto-solo et de transférer le parc automobile de l’essence vers l’électrique? » a déploré Amélie Drainville.

L’association est consciente de la finitude des ressources et souhaite plutôt que le transport collectif soit électrifié, rendu accessible dans toutes les régions du Québec et à terme gratuit.

QS-Berthier rappelle que, dans sa mouture actuelle, le projet minier Matawinie n’est pas acceptable et l’association poursuivra son rôle d’appui aux groupes d’opposants à la mine, auxquels s’est récemment ajoutée la communauté atikamekw de Manawan, car le projet ne rencontrait pas l’acceptabilité sociale dans la communauté. QS-Berthier salue cette décision des Atikamekw.

L’association déplore la vision colonialiste du gouvernement du Québec quant à ses relations avec les communautés autochtones et aux projets extractifs, et se désole qu’il se refuse encore à dénoncer le racisme systémique.

Selon QS-Berthier, il faut aussi s’inquiéter de l’édulcoration des ambitions du Plan pour une économie verte (PÉV) par le Premier ministre Legault, qui ne permettra pas d’atteindre la cible déjà trop faible de réduction des GES pour 2030.

En effet, le PÉV permettra tout au plus d’atteindre 40 % de la cible, et François Legault songe comme plan d’évitement à acheter pour un milliard de dollars en crédits carbone.

Le porte-parole solidaire Gabriel Nadeau-Dubois a vivement dénoncé la faiblesse du plan vert pâle de la CAQ : « Ce plan n’en est pas un de lutte aux changements climatiques. C’est le mode d’emploi pour notre démission collective, une carte routière vers notre échec. [...] Il n’y a rien de pragmatique à poursuivre des pratiques économiques qui menacent de rendre le monde inhabitable et la prospérité impossible. Toute ma génération, et tous les gens qui se battent à nos côtés en prennent bonne note. Vous nous avez abandonnés. »

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les Canadiens blâment Trump pour les événements du 6 janvier 2021, révèle un sondage

Un nouveau sondage révèle qu'un Canadien sur trois suit attentivement les audiences de la commission d’enquête chargée de faire la lumière sur l’assaut du Capitole le 6 janvier 2021, aux États-Unis, et que près des trois quarts des Canadiens blâment le président Donald Trump pour ce qui s'est passé. Ce nouveau sondage Léger, mené en ligne en août ...

durée Hier 16h00

Protection du français: le Bloc fera passer un «test» aux partis fédéraux

Les partis fédéraux passeront mercredi un «test de cohérence» lorsqu'ils voteront sur un projet de loi visant à mieux protéger la langue française, estime le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet. Les autres partis politiques sont «toujours prêts» à faire des énoncés de principes, a-t-il noté en entrevue avec La Presse Canadienne. Or, ...

27 septembre 2022

Fonctionnaires fédéraux: Ottawa a déposé de nouvelles offres

Le gouvernement fédéral vient de revoir à la hausse les augmentations de salaire qu'il offre aux fonctionnaires fédéraux, dans le cadre des négociations pour le renouvellement de leurs conventions collectives. L'Alliance de la fonction publique du Canada, dont 120 000 membres sont concernés, a fait savoir que le gouvernement avait déposé de ...