Publicité

26 septembre 2020 - 08:45

« Les biens publics : vos biens! »

À Joliette, une nouvelle campagne pour contrer le vandalisme

Par Salle des nouvelles

Dans le souci de sensibiliser ses citoyens aux dégâts causés par le vandalisme et suite à différents épisodes perpétrés dans ses parcs municipaux, la Ville de Joliette a lancé hier sa nouvelle campagne Les biens publics : vos biens, un appel au civisme et au respect des installations collectives.

Ainsi seront apposés prochainement différents autocollants sur le mobilier urbain et les équipements municipaux mis à la disposition des citoyens pour agrémenter leurs sorties et activités dans les parcs. En plus de cette initiative en évidence sur le terrain, la campagne se transposera sur les réseaux sociaux pour une sensibilisation accrue et un maximum de visibilité.

« Savais-tu qu’un bien public, c’est à tout le monde? En le vandalisant, tu empêches ton cousin Ludovic de se balancer. Est-ce que ça vaut vraiment la peine? Prends soin de tes biens! »

Alors que ces méfaits engendrent aussi des coûts associés à la remise en état des équipements, la Ville de Joliette souhaite surtout rappeler qu’ils empêchent ses résidents de profiter des aménagements extérieurs communs et nuisent à la tenue d’activités offertes à tous.

En plus de bancs et balançoires à remplacer chaque année dans les espaces verts, soulignons qu’un incendie suspect est survenu au nouveau chalet de services du parc Arthur-Normand dans les dernières semaines.

L’intérieur de l’installation étant lourdement endommagé, celle-ci demeure fermée aux usagers qui se voient notamment privés d’un lieu couvert et d’aisance.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.