Publicité

5 mai 2020 - 14:18

COVID-19

Québec redonne un peu de liberté à certains aînés et aux proches aidants

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

À partir d’aujourd’hui, Québec assouplit les sévères mesures restrictives mises en place depuis le 23 mars dans les 1 800 résidences privées pour aînés (RPA) et pour les proches aidants.

Le premier ministre François Legault a annoncé un déconfinement graduel des résidences pour personnes autonomes et semi-autonomes, en soulignant qu’il ne faut pas sacrifier la santé mentale pour la santé physique, dans le contexte de la pandémie actuelle.

Ces résidents peuvent maintenant prendre une marche à l’extérieur sans être supervisés, même si on encourage la tenue d’un registre des entrées et sorties.

Ils peuvent également rencontrer des proches et leurs familles à l’extérieur.

À partir du 11 mai, de nouvelles mesures seront annoncées pour la visite des commerces essentiels afin de leur réserver des périodes spéciales pour faire des courses.

Conditions

Des conditions s’appliquent cependant : il ne doit y avoir aucun cas de COVID-19 dans la résidence où ils demeurent, ils devront respecter les consignes de distanciation physique et porter un couvre-visage.

« Depuis le début de la crise, on a pris des mesures strictes dans les résidences pour limiter la propagation du virus. Depuis deux mois, des gens autonomes sont enfermés et c’est dur pour la santé mentale, a insisté M. Legault. »

Proches aidants

La ministre responsable des aînés et des proches aidants, Marguerite Blais, a de son côté annoncé que les proches aidants pourront se rendre en CHSLD et dans les autres résidences à compter du 11 mai.

L’interdiction de visite dans les unités de soins palliatifs des milieux de vie est également levée.

« Ne pas pouvoir voir ses enfants quand on est en fin de vie, je trouve ça inhumain, a notamment déclaré le premier ministre. »

118 décès de plus

Quant au bilan, 794 nouveaux cas de COVID-19 se sont ajoutés depuis 24 heures, ainsi que 118 décès supplémentaires.

33 417 personnes ont été infectées par le virus et au total dans la province, 2398 ont succombé à la maladie.

218 patients sont toujours aux soins intensifs, mais 7,923 se sont rétablis.

François Legault a une fois de plus précisé que le principal problème reste le manque de main-d’œuvre dans le réseau de la santé, avec 11 200 employés absents actuellement.

Le premier ministre a demandé à ceux et celles qui ont terminé leur quarantaine de revenir au travail.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.