Publicité
25 mars 2020 - 11:00

Mesures spéciales

Saint-Félix-de-Valois continue ses mises à jour face au COVID-19

Par Salle des nouvelles

Selon les nouvelles directives des autorités de la santé publique, et dans le but de diminuer les risques de propagation du COVID-19, la municipalité de Saint-Félix-de-Valois a annoncé les nouvelles mesures mises en place sur le territoire depuis hier, mardi 24 mars.

Avec le retour du beau temps et le risque de propagation que cela représente, la municipalité a pris
la décision d’interdire l’accès aux modules de jeux des parcs de son territoire. Pour rappel, les rassemblements intérieurs et extérieurs sont également interdits par le gouvernement du Québec.

Par ailleurs, afin de diminuer le stress financier des ménages, des entreprises et des commerçants, il y aura suspension des intérêts pour les taxes municipales du 1er avril au 31 mai.

Les inscriptions au camp de jour estival sont également maintenues du 27 avril au 14 mai. Les détails du camp de jour sont disponibles dans votre Félicien, qui sera distribué par la poste au début avril. Les inscriptions se feront en ligne et par téléphone. Comme par les années passées, il sera possible de prendre une entente de paiement.

La Municipalité poursuit son rôle de prévention et communications. Le service de protection et d’intervention d’urgence poursuit sa distribution de dépliant de sensibilisation et d’information devant les commerces toujours ouverts de la municipalité.

Afin de faciliter l’accès aux denrées essentielles, une liste des commerces alimentaires et de la santé est publiée sur la page d’accueil du site Internet de la municipalité et est mise à jour selon les
informations reçues. La dernière mise à jour a été publiée le 24 mars à 16h.

Le Gouvernement du Québec a procédé à la fermeture des endroits publics et des commerces et services non essentiels en raison de la COVID-19 le 23 mars. À noter que les services de la municipalité sont maintenus par courriel ou téléphone.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.