Publicité

21 février 2020 - 10:00

Malgré l'absence de soumission déposée après l'appel d'offres

La Ville de Joliette maintient le cap vers un centre des congrès

Par Salle des nouvelles

Le conseil municipal de la Ville de Joliette tient à réaffirmer son désir de se doter d’un centre des congrès. Même si aucune soumission n’a été déposée suivant l’appel d’offres publié en décembre 2019 pour déterminer l’hôtelier-opérateur du projet, le conseil municipal réitère l’importance qu’il accorde à la construction d’un centre des congrès pour le développement économique de la Ville de Joliette. L’heure n’est donc pas à la remise en question du projet, mais plutôt aux réflexions quant aux façons d’y arriver.

D’autres villes du Québec se sont engagées dans pareilles démarches. Et les départs se sont bien souvent avérés complexes. À travers ces exemples, il  apparait différentes façons de soutenir la construction d’un centre des congrès. Il suffit de trouver celle qui permettra de respecter le cadre légal, en toute impartialité, et dans le meilleur intérêt du développement de la Ville de Joliette.

Subvention en attente

S'il advenait que la subvention du Fonds d’appui au rayonnement des régions ne pouvait s’appliquer à la nouvelle configuration du projet, la Ville de Joliette se veut toutefois rassurante. En effet, la municipalité a confirmé qu’il ne sera pas question d’augmenter la part du financement municipal, mais plutôt de revoir le montage financier du projet. Une situation qui serait « regrettable, soit, mais qui ne doit pas mettre le projet en péril », a conclu la Ville.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.