Publicité
7 novembre 2019 - 06:00

Organisme Eau Secours

Saint-Félix-de-Valois devient une Communauté bleue

Par Salle des nouvelles

Saint-Félix-de-Valois a reçu hier la certification Communauté bleue de la part de l’organisme Eau Secours. Pour l’obtenir, la ville s'est engagée à reconnaître le droit humain à l’eau et aux services d'assainissement, à promouvoir la gestion publique de l’eau et à bannir la vente de bouteilles d’eau dans ses édifices municipaux et lors de ses événements.

Le projet Communauté bleue est une initiative conjointe lancée en 2009 par le Blue Planet Project, le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) et le Conseil des Canadiens. Une Communauté bleue est une collectivité qui adopte un cadre communautaire afin de reconnaître l’eau comme un bien commun.

Première commune de Lanaudière à être "Bleue"

Après Amqui, Danville, Nicolet, Rivière-du-Loup, Montréal, l’Université McGill, Trois-Rivières, l’école secondaire Monseigneur A-M-Parent, Richmond, la Commission scolaire de Montréal, Saint-François-de-Sales, Saint-Fulgence, Victoriaville, Plessisville et Roberval, Saint-Félix-de-Valois devient la 1ère Communauté bleue de Lanaudière et la 16e au Québec.

La remise de la certification a été réalisée par Alice-Anne Simard, directrice générale d’Eau Secours, en présence de la mairesse de Saint-Félix-de-Valois, Audrey Boisjoly, de Yves Perron, député fédéral de Berthier-Maskinongé, et de Béatrice Garreau, élève de l’école de l’Érablière et participante au programme d’ouverture sur le monde (POM).

Pour Béatrice Garreau, « les bouteilles d'eau de plastique à usage unique sont une source de pollution importante puisqu'elles se retrouvent le plus souvent au dépotoir ou dans la nature. C'est une des raisons pour lesquelles j'ai demandé au conseil municipal de bannir les bouteilles d'eau et de devenir une Communauté bleue. » 

L’obtention de cette certification s’inscrit dans la continuité des engagements de la municipalité en termes d’environnement et de protection de l’eau. En juin dernier, Béatrice Gareau a fait la demande au conseil municipal de devenir une Communauté bleue. « Le conseil municipal est très touché par l’engagement de la jeunesse à la protection de l’environnement et tient à féliciter le courage de Béatrice Gareau, une jeune Félicienne et étudiante de l’école secondaire de l’Érablière, qui est venue déposer une demande pour que la Municipalité s’engage comme Communauté bleue » a affirmé Audrey Boisjoly, mairesse de Saint-Félix-de-Valois.

Pour Monsieur Perron, « c'est un grand privilège d'assister à titre de député de Berthier-Maskinongé à la concrétisation d'un projet que j'ai vu naître dans ma classe en tant qu'enseignant. Je suis ému de voir mes élèves agir concrètement pour préserver l'environnement et l'accès à l'eau pour tous.»

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.