Publicité
22 septembre 2019 - 09:00

Une invitation du Cégep régional de Lanaudière

Un débat, cinq candidats à Joliette le 1er octobre

Par Salle des nouvelles

Le Cégep régional de Lanaudière à Joliette invite les mordus de politique à assister à son débat électoral fédéral qui aura lieu le mardi 1er octobre, dès midi, à la salle Calimarose. L’événement permettra aux participants de connaître les points de vue des candidats convoitant la circonscription de Joliette et de les aider à faire un choix éclairé au moment de voter.

Plusieurs centaines de personnes, issues de la communauté collégiale et du public, sont attendues pour l’occasion. Ce débat s’inscrit dans le cadre des cours de science politique et de sciences humaines, mais il est ouvert à toutes les personnes souhaitant rencontrer les candidats de la circonscription de Joliette, s’informer sur les programmes de leur parti respectif et comprendre leurs positions face aux enjeux locaux, régionaux et nationaux.

 « Nous sommes très heureux d’ouvrir nos portes au public et de procéder à cet exercice démocratique. Nous avons invité tous les partis, afin de nous assurer que l’ensemble des opinions soit représenté », se réjouit Nathalie Sentenne, enseignante dans le programme sciences humaines et organisatrice du débat.

Ainsi, le député sortant M. Gabriel Ste-Marie (Bloc Québécois), la candidate Mme Érica Poirier (Parti vert), le candidat M. Michel Bourgeois (Parti Libéral du Canada), le candidat M. Jean-Martin Masse (Parti conservateur) et M. Sylvain Prescott (Parti populaire du Canada) ont confirmé leur présence. À la fin du débat, une période de questions sera allouée en priorité aux étudiants et étudiantes qui voudront poser leurs questions.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.