Publicité
10 juillet 2019 - 09:00

Accompagné de M. Gabriel Ste-Marie, député de la circonscription, le chef du Bloc québécois a profité de cette occasion pour aller à la rencontre des citoyennes et des citoyens de la région

Yves-François Blanchet de passage à Joliette

Par Salle des nouvelles

M. Yves-François Blanchet était de passage à Joliette, dans le cadre de sa tournée estivale. Accompagné de M. Gabriel Ste-Marie, député de la circonscription, le chef du Bloc québécois a profité de cette occasion pour aller à la rencontre des citoyennes et des citoyens de la région.

Originaire de Drummondville et anthropologue de formation, M. Blanchet a été ministre de l’Environnement sous le gouvernement de Mme Pauline Marois. De ce fait, le chef du Bloc a été le collègue de Mme Véronique Hivon, députée de Joliette.

« Je suis fier que M. Blanchet soit à la tête de notre formation politique. C’est une personne qui a de l’expérience en politique et qui a une carrière impressionnante! Il a notamment été président de l’ADISQ et a été le gérant d’Éric Lapointe, pendant plus de 20 ans », a déclaré M. Ste-Marie.

Avant de faire à nouveau le saut en politique, le chef du Bloc québécois était commentateur politique à l’émission Les Ex, sur les ondes de RDI. Son retour en politique marque son désir de défendre les consensus de l’Assemblée nationale à Ottawa et faire la promotion de l’indépendance.

À Ottawa, le Bloc québécois est le seul parti à défendre les intérêts des Québécoises et des Québécois en tout temps. Il est également le seul à respecter la volonté de l’Assemblée nationale à Québec, notamment en matière de laïcité et d’immigration. Le Bloc a décidé de lancer un message à l’ensemble des Canadiens pour leur rappeler que le Québec peut décider lui-même de son modèle d’intégration et de son avenir. Seul le Bloc québécois appuie la nouvelle loi québécoise à Ottawa.

La formation politique travaille pour la classe moyenne, la vraie classe moyenne, pas celle des libéraux.

« Si vous gagnez moins de 66 000 $, vous n’avez pas droit à la baisse d’impôts libérale. Qui en a profité dans la circonscription de Joliette? Seulement 12 % des contribuables les plus riches », a fait valoir M. Ste-Marie.

Tandis que les Québécois affirment leurs préoccupations concernant l’environnement, Ottawa continue de subventionner les énergies fossiles comme si les changements climatiques n’existaient pas. Au cours de la dernière année, les libéraux ont annoncé pas moins de 19 milliards en soutien à l’industrie du pétrole, en plus de donner le feu vert à Trans Mountain. Ils n’ont aucune crédibilité en matière d’environnement. Le Bloc québécois est ainsi le seul parti qui s’oppose à un nouveau pipeline au Québec visant l’exportation.

Le chef bloquiste promet de redonner une voix au Québec, en défendant les consensus de l’Assemblée nationale.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.