Publicité
17 juin 2019 - 11:16 | Mis à jour : 11:21

Les 10 ans de vie parlementaire de la députée de Joliette célébrés à l’Assemblée nationale

Par Salle des nouvelles

L’Assemblée nationale a célébré, le 12 juin dernier, les 10 ans de vie parlementaire de quatre élues, dont la députée de Joliette, Véronique Hivon.

« Je voudrais avant tout remercier les gens de Joliette pour leur extraordinaire confiance. C’est un privilège et une fierté de tous les instants de les représenter et de porter leurs aspirations », a-t-elle déclaré.

« J’ai aussi une pensée spéciale pour ma précieuse équipe au bureau de circonscription, pour l’infatigable organisation du Parti Québécois de Joliette ainsi que pour les nombreux bénévoles qui m’accordent temps, passion et énergie sans relâche. Vous êtes mon camp de base depuis 10 ans, je vous dois beaucoup », a ajouté Véronique Hivon.

« Cette célébration m’a permis de revivre beaucoup d’événements marquants des dernières années et ce, en compagnie de trois collègues avec qui je partage, au-delà des allégeances partisanes, une belle complicité conjuguée au féminin! », a indiqué la députée de Joliette. En effet, parmi les nouveaux parlementaires issus de la cohorte de 2008, seules quatre femmes sont toujours en place : Francine Charbonneau (Mille-Îles), Véronique Hivon (Joliette), Filomena Rotiroti (Jeanne-Mance—Viger) et Kathleen Weil (Notre-Dame-de-Grâce).

Véronique Hivon a été élue pour la toute première fois à l’Assemblée nationale du Québec dans la circonscription de Joliette le 8 décembre 2008, puis a été réélue en 2012, en 2014 et en 2018.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.