Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 août 2018 - 11:24 | Mis à jour : 11:40

Ouverture du local électoral de Québec solidaire au centre-ville

Le mardi 24 juillet dernier, l’équipe de Québec solidaire dans la circonscription de Joliette a inauguré son local électoral, situé en plein cœur du centre-ville de Joliette au 51 Place Bourget Nord. Lors de ce 5 à 7 informel, plus d’une cinquantaine de personnes sont venues à la rencontre de la candidate Judith Sicard, qui a présenté son modèle de campagne, résolument progressiste et écoresponsable. Les citoyens présents à cet événement ont également pu exprimer leurs préoccupations politiques et sociales en engageant le dialogue avec la candidate et son équipe.

Dans le but de compenser les gaz à effets de serre (GES) émis par les publicités en format traditionnel, c’est-à-dire les affiches électorales, Judith Sicard a annoncé que son équipe de campagne offrira des arbres à la population lanaudoise en les distribuant au local électoral ainsi que lors des événements auxquels elle participera. Une journée de plantation d’arbres en territoire lanaudois sera également organisée au courant de la fin de semaine du 22 et 23 septembre, de manière à ce qu’il y ait un arbre planté pour chaque affiche électorale posée par Québec solidaire en sol lanaudois.

Par ce geste, Judith Sicard et son équipe font la démonstration qu’il est possible de penser la politique autrement, et de passer de la parole aux actes en misant sur des propositions concrètes qui visent à assurer le bien-être de notre société. Parce que planter un arbre, c’est prendre soin de son environnement, de sa santé, de ses enfants, de son pays.

La candidate invite par ailleurs toute la population à venir la rencontrer, en compagnie de son équipe, au local électoral pour y continuer la discussion. Vous y êtes attendus!

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.