Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 janvier 2018 - 09:01

Un plan solide pour les familles

Plus de places, à moindre coût, pour les enfants du Québec

Par Salle des nouvelles

En marge du caucus présessionnel qui se tenait cette semaine à Shawinigan, le chef du Parti Québécois, Jean-François Lisée, la députée de Joliette porte-parole en matière de famille, Véronique Hivon, ainsi que le conseiller spécial à l’enfance, Camil Bouchard, ont dévoilé les engagements de leur formation visant à favoriser l’égalité des chances, la réussite éducative des enfants ainsi que l’allégement du fardeau financier des familles. « Accessibilité, qualité et université : voilà les grands principes qui sous-tendent notre plan », a déclaré d’emblée Véronique Hivon.

« Le Parti Québécois au pouvoir a offert aux parents québécois la meilleure politique familiale en Amérique du Nord. Nous voulons aller plus loin en ce sens. En abolissant la taxe famille, soit en revenant au tarif unique, nous réitérons notre engagement clair envers les services de garde éducatifs de qualité, au premier chef les centres de la petite enfance, les CPE, un réseau reconnu unanimement pour sa qualité. Pour nous, les services de garde, ce n’est pas un modèle d’affaires; c’est un moyen de faire grandir notre société, de donner toutes les chances à nos tout-petits de réussir dans la vie », a-t-elle expliqué.
 

EN BREF

  • Tarif unique en CPE (8,05$)
  • 4$ pour un deuxième enfant et gratuité pour le troisième
  • Gratuité pour les familles à revenu modeste
  • Création accélérée de nouvelles places
  • Allégement des tarifs pour les familles éligibles au crédit d’impôt pour solidarité

Abolition de la taxe famille
« Le choc causé par la taxe famille a été ressenti par de nombreux parents de la classe moyenne. En abolissant cette taxe, c’est plus de 100 millions de dollars qui retourneront dans leurs poches. Nous rétablirons un tarif unique à 8,05 $. Pour un deuxième enfant, le tarif sera à 4 $ par jour. À partir du troisième enfant, nous instaurerons la gratuité. Et afin de répondre à la demande, nous accélérerons également le développement de places en CPE », a en outre exposé la députée de Joliette, soulignant au passage à quel point le fardeau s’est alourdi ces dernières années sur les épaules des familles, qui ont vu les tarifs augmenter sous le régime libéral.

Son collègue dans Lanaudière, le député de Berthier André Villeneuve, applaudit à ces mesures. « Voilà des propositions structurantes pour redonner de l’oxygène aux familles, qui sont de plus en plus étouffées par les hausses de tarifs de toutes sortes », insiste-t-il, ajoutant : « L’égalité des chances est essentielle. Chaque enfant doit avoir toutes les chances de son côté, peu importe le milieu d’où il vient. Il doit avoir tous les outils en main dès son arrivée à l’école, afin de favoriser sa réussite. »

Le Parti Québécois en mode « additionner »
Véronique Hivon s’est par ailleurs réjouie du retour de Camil Bouchard au sein de la grande famille du Parti Québécois, « une personne qui a la cause de nos tout-petits tatouée sur le cœur, qui a fait énormément pour la petite enfance et qui jouit d’une grande crédibilité. Avec Camil à bord, nul doute que nous présenterons le meilleur plan pour les familles du Québec. »

« J’aime la direction que prend le Parti Québécois. Il prend le parti des familles, de nos tout-petits, de la réussite éducative et de l’égalité des chances. C’est pourquoi je reviens, avec beaucoup d’enthousiasme, au sein de l’équipe. Et j’ai bien l’intention de travailler d’arrache-pied avec Véronique et les autres pour présenter les meilleures propositions aux Québécoises et aux Québécois », de conclure Camil Bouchard.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.