Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 octobre 2017 - 10:52 | Mis à jour : 10:54

La candidate Lysbertte Cerné s’engage à être à l’écoute et à poser des gestes concrets pour le quartier Ste-Thérèse

Par Salle des nouvelles

Lysbertte Cerné veut être à l’écoute des citoyens et citoyennes du quartier Ste-Thérèse et trouver des moyens pour assurer leurs sécurités et favoriser l’accessibilité aux services municipaux comme les sports et les loisirs pour les adultes et les jeunes.

La candidate au poste de conseillère municipale s’engage à tenir deux rencontres citoyennes par année pour informer de l’avancement des travaux municipaux et écouter les suggestions des citoyens et citoyennes. Favorisera avec le Conseil municipal et le personnel de l’hôtel ville l’amélioration de l’interactivité du site WEB de Joliette. Ce qui facilitera l’inscription aux activités,  loisirs ainsi que les paiements de contreventions en ligne. Une boîte virtuelle de suggestions pour les citoyens et citoyennes de Joliette sera mis sur pied.

Lysbertte Cerné s’engagera aussi avec la Commission scolaire des Samares afin de faire renaître le Centre Multi Sport et de favoriser le développement d’activités, de loisirs et des sports pour les enfants et les adultes dans le quartier. Elle s’assurera que les pistes cyclables soient interconnectées et entretenues.

Afin de rendre sa ville plus sécuritaire, elle propose que la limite de vitesse baisse à 40 km/h plutôt que de 50 km/h. Dans cette ligné, elle demande une présence policière accrue pour faire respecter la signalisation routière.

Lysbertte Cerné a eu beaucoup de plaisir à rencontrer les gens du quartier Ste-Thérèse et les remercient pour toutes les suggestions faites pour l’amélioration du district 4.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.