Publicité

7 juillet 2021 - 09:47

Mise en garde

Fraude téléphonique dans la région de Joliette

Par Salle des nouvelles

La Sûreté du Québec invite la population à redoubler de prudence concernant un stratagème de fraude téléphonique dans la région de Joliette. Actuellement, ce sont plus de sept dossiers qui sont enquêtés par les policiers.

Tout commence par un appel téléphonique d’une personne qui prétend être employé d’une institution financière et qui informe un citoyen qu’il a été victime de fraude.

On lui demande ensuite de mettre dans une enveloppe les cartes de crédit et cartes de débit avec leur numéro identification personnelle afin qu’un employé de l’institution financière puisse passer récupérer l’enveloppe.

Le fraudeur demeure ensuite en ligne avec le plaignant alors qu’un(e) complice se présente à la porte et récupère l’enveloppe.

À noter que le nom de l’institution financière apparait sur les afficheurs, même si le numéro est frauduleux. Si les gens téléphonent au numéro en question afin de vérifier, le fraudeur répondra en nommant l’Institution financière. 

« Ces appels sont frauduleux. Les institutions financières ne communiquent pas avec les citoyens dans l’objectif de récupérer des cartes bancaires et de débits avec vos mots de passe. Vous devez faire preuve de prudence lorsque quelqu’un prétend travailler pour une institution financière », prévient la Sûreté du Québec.

Des suspects identifiés

Le premier suspect serait un homme blanc à la peau foncée d’environ 35 ans, de 1m65, 68 kg, avec les cheveux noirs crépus avec une toque.  

Le deuxième serait, probablement son complice, serait une femme blanche de 30 ans, 1m68, 54 kg, cheveux bruns, yeux bruns.

Quelques conseils pour vous protéger :

  • Si vous recevez l’appel d’une personne que vous ne connaissez pas, demandez toujours le nom de cette personne et de l’entreprise qu’elle représente. Retrouvez le numéro de téléphone officiel de la compagnie ou du service public qui vous a contacté sur votre relevé de compte ou sur un site web sécurisé (débutant par « https:// ») et vérifiez l’authenticité de la demande qui vous est adressée. 
  • Ne supposez jamais que le numéro de téléphone sur votre afficheur est exact. Les fraudeurs ont recours à des logiciels ou applications pour tromper leurs victimes.
  • Ne donnez pas vos renseignements personnels et vos informations bancaires au téléphone, sauf si c’est vous qui téléphonez et que le numéro provient d’une source sûre.
  • Ne placez jamais vos cartes de crédit ou bancaires dans une enveloppe avec votre numéro d’identification personnelle afin qu’elle soit récupérée par quelqu’un.

Rappelons que toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264 ou à l’organisme

Si vous êtes victime de fraude, nous vous invitons à contacter votre poste de police locale ou encore le Centre antifraude du Canada au 1-888-495-8501 ou via Internet au http://www.antifraudcentre-centreantifraude.ca/index-fra.htm

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.