Publicité
2 mars 2020 - 19:06

Vigilance de citoyens dans les MRC de Joliette et de Matawinie

L'aide des citoyens à la police, une base pour résoudre les crimes

Par Salle des nouvelles

Ces derniers jours, dans les MRC de Joliette et de Matawinie, la vigilance de citoyens  ont permis d’arrêter des délinquants de la route et a conduit à l'arrestation d'une personne accusée de délit de fuite et de conduite avec capacité affaiblie par la drogue.

En fin de semaine dernière, les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC de Joliette ont reçu un appel concernant un conducteur ayant de la difficulté à se déplacer à pied et à circuler en véhicule. Le fautif a été retracé sur la rue Visitation à Saint-Charles-Borromée. Il a été arrêté pour conduite avec capacité affaiblie par l’alcool et a échoué l’alcootest au poste (plus du triple de la limite permise). L’homme de 57 ans, de la région, a été  libéré sur citation à comparaitre et son permis de conduire a été suspendu.

Un peu plus tard cette même soirée, soit vers 20 h 30, les policiers de cette même MRC ont été avisés de la sortie de route d’une automobile sur la route 343 à Sainte-Marcelline-de-Kildare. À leur arrivée, ils ont constaté que le conducteur était en état d’ébriété, accompagné d’un enfant de 2 ans. Ils n’étaient pas blessés. Les policiers ont procédé à l’arrestation du conducteur, impliqué pour conduite avec capacité affaiblie par l’alcool. L’homme de 30 ans, de la région, a été amené au poste où il a échoué l’alcootest. Il a été libéré sur citation à comparaitre et son permis de conduire a été suspendu.

Le même jour en soirée, les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC de Matawinie ont été demandés sur les lieux d’un délit de fuite survenu sur le chemin de la Ligne Frédéric, à Saint-Félix-de-Valois. Des témoins ont été mesure de guider les policiers vers le suspect impliqué. Celui-ci a été localisé et arrêté pour délit de fuite et avoir conduit avec sa capacité affaiblie par la drogue. Le suspect, un homme de 55 ans de St-Paul, a été conduit au poste et a subi différents tests par un agent évaluateur en reconnaissance des drogues. Le permis de conduire du suspect a été suspendu pour 90 jours. Il pourrait faire face à des accusations à une date ultérieure. Au moins un occupant de l’autre véhicule impliqué dans la collision a subi des blessures mineures et a dû être conduit au centre hospitalier.

Ce type de situations a amené les policiers à saluer la collaboration entre les citoyens et les policiers, qui s'apparente à « un gage de succès [qui] permet de solutionner des crimes ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.