Publicité
1 juin 2019 - 11:02

Texte commandité

Traducteurs en ligne : lesquels choisir pour éviter le pire

Par Texte Commandité

Vous avez des textes à traduire ? Vous n’êtes pas à l’aise avec les langues étrangères ? Ou vous manquez simplement de temps pour vous charger vous-même de la traduction ? Heureusement pour vous, il existe de nombreux traducteurs en ligne, qui peuvent vous rendre un fier service. Mais lesquels choisir pour éviter le pire ?

Systran

D’abord, Systran est le leader mondial des technologies de traduction. Créée en 1986, la société sud-coréenne édite plusieurs logiciels professionnels de traduction, fonctionnant sous Windows ou Linux. Elle met aussi à disposition son traducteur automatique gratuit, qui propose 14 langues.

PROMT

Ensuite, le principal concurrent de Systran est le logiciel russe PROMT. Il fournit des traductions de bonne qualité, mais dans 7 langues uniquement. De plus, l’assistance technique n’est proposée qu’en anglais.

DeepL

Lancé en août 2017, le traducteur automatique DeepL se vante d’être 3 fois plus performant que Google Traduction. Cette longueur d’avance vient du fait qu’il ait été créé par les développeurs du site Linguee, qui regroupe de nombreuses traductions de textes. Aussi le site DeepL a-t-il pu se nourrir de tout ce contenu existant, pour fournir des traductions plus fidèles. En revanche, ce traducteur n’est disponible qu’en 9 langues.

Google Traduction

Nous l’avons évoqué précédemment, Google Traduction n’est autre que le traducteur automatique du géant d’internet. Disponible gratuitement depuis 2005, il ne cesse de se perfectionner au fil des années.

Il intègre de plus en plus de langues (plus de 100 !) et son toolkit permet même de traduire directement des pages web, vidéos YouTube, etc.

Prévoyez toujours une révision du texte traduit

Pour finir, quel que soit le traducteur en ligne que vous allez utiliser, restez toujours vigilant. De la même façon qu’il est préférable de faire relire un document pour s’assurer de sa qualité, mieux vaut demander une révision de texte professionnelle lorsqu’il s’agit d’une traduction.

Cela permettra de corriger les éventuelles erreurs, d’améliorer la syntaxe ou encore de trouver des termes plus adéquats dans le contexte. Cette précaution est d’autant plus importante si votre document présente de réels enjeux professionnels !

Conclusion

Attention, ces logiciels restent des traducteurs automatiques. Leur fiabilité reste donc limitée et leur usage doit être modéré. Les traductions sont souvent littérales et ne tiennent pas forcément compte du contexte. Voyez plutôt cet outil comme une aide plutôt qu’un traducteur complet.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.