Publicité

27 août 2021 - 12:30

Élections fédérales 2021

Gabriel Ste-Marie débute sa campagne électorale dans Rawdon

Le député sortant du Bloc québécois pour la circonscription de Joliette, Gabriel Ste-Marie, est allé à la rencontre des citoyens de Rawdon pour donner le coup d’envoi à sa campagne. C’est le 20 août dernier que M. Ste-Marie a entamé du porte-à-porte, afin d’échanger avec des militants et la population de la municipalité.

Avec le contexte actuel et un début de quatrième vague, son équipe et lui ont décidé de s’adapter, puis de trouver une nouvelle formule respectant les règles sanitaires émises par la Santé publique. Ils ont choisi d’être présents sur le terrain et de faire campagne par l’entremise d’évènements ciblés.

Le candidat a profité de ce moment pour ouvrir le dialogue sur l’avenir politique et les sujets qui préoccupent le Bloc. Il a entre autres abordé les mesures nécessaires pour sortir de la pandémie et a fait part des axes qui seront défendus par le parti, dont l’augmentation des transferts en santé, le soutien à la qualité de vie des aînés, les valeurs fondamentales qui unissent les Québécois, la promotion du français et l’égalité entre les femmes et les hommes.

La relance écologique, les énergies renouvelables, la recherche, l’innovation, le potentiel des ressources sont aussi des enjeux qui ont fait partie des conversations citoyennes.

Présent sur le terrain

Gabriel Ste-Marie a sillonné le territoire de Rawdon dans le cadre d’une tournée pour faire le point sur la campagne et remettre des pancartes et des encarts.

Originaire de Saint-Jean-de-Matha et demeurant dans à Joliette depuis plusieurs années, le candidat estime bien connaître les enjeux de la région et souhaite que les électeurs puissent lui réitérer leur confiance.

« Je suis fier de me présenter à nouveau pour le Bloc québécois. Je vais être présent sur le terrain pour les prochaines semaines pour être à l’écoute de la population et m’intéresser à ce qu’elle vit. Il s’agit de conversations qui sont nécessaires pour faire évoluer le Québec et la circonscription. Le Bloc veut jouer un rôle essentiel à Ottawa pour défendre les intérêts du Québec, et ce, sans compromis », soutient-il.

Ce dernier compte aussi faire une tournée auprès des organismes et des entreprises du secteur qui désirent l’accueillir pour prendre connaissance de leur réalité. Lors de son passage à Rawdon, le candidat a invité ceux et celles qui ont croisé son chemin à s’arrêter au spectacle de Martin Deschamps en soirée au parc Donald-Stewart.

Par ailleurs, Gabriel Ste-Marie s’est déjà déplacé dans quelques municipalités de la circonscription.

Celui-ci s’est arrêté récemment à l’exposition de l’artiste visuelle Sophie Lavigne à la Maison et jardins Antoine-Lacombe, a fréquenté les marchés publics de Chertsey et de Notre-Dame-de-la-Merci, puis a poursuivi sa route à Saint-Côme, Sainte-Émilie-de-l’Énergie, Saint-Zénon et Saint-Michel-des-Saints.

Plateforme politique Bloc 2021

Dévoilé le 22 août dernier, la plateforme sera mise en lumière jusqu’au 20 septembre, jour du vote.

« Je suis heureux d’avoir retrouvé mes collègues du Bloc en fin de semaine à Saint-Hyacinthe. Tout s’est bien déroulé. Je suis fier de ce que nous avons réalisé jusqu’à présent. La plateforme reflète les valeurs québécoises, nos priorités, ce que nous sommes et ce que nous voulons. Nous sommes le Bloc. Nous sommes Québécois », ajoute-t-il.

Le Bloc promet de se consacrer à des enjeux comme la lutte contre les changements climatiques, la pénurie de main-d’œuvre, la qualité de vie des aînés, le problème de sous-financement fédéral de la santé, les dossiers liés à la promotion de la langue française, la reconnaissance de la nation québécoise, la protection des agriculteurs et l’économie québécoise.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.