Publicité

24 août 2020 - 17:00

Un soutien augmenté de 55%

Québec bonifie son aide au secteur des métiers d'art

Par Salle des nouvelles

La ministre de la Culture et des Communications Nathalie Roy, annonce que le gouvernement du Québec augmente de près de 55 % l'aide aux métiers d'art. C'est l'une des plus fortes augmentations enregistrées pour ce secteur.

Dans le cadre du Plan de relance économique pour la culture, une somme supplémentaire de 1,2 M$ est allouée à la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) faisant ainsi passer l'aide disponible pour les métiers d'art de 2,2 M$ en 2019-2020 à 3,4 M$ en 2020-2021.

La ministre en a fait l'annonce en compagnie du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, qui confirmait pour sa part l'octroi de près de 1 M$ au Conseil des métiers d'art du Québec.

De cet argent supplémentaire accordé à la SODEC, une société d'État qui relève de la ministre de la Culture et des Communications, 500 000 $ viennent bonifier les subventions régulières aux entreprises du secteur des métiers d'art.

Des aides aux programmes spécifiques

Une deuxième enveloppe de 500 000 $ permet d'augmenter les sommes réservées aux programmes spécifiques aux métiers d'art, soit : l'aide aux artisans et aux entreprises en métiers d'art et le soutien au marché de l'art - exposition.

Également, 200 000 $ permettront de bonifier les enveloppes de programmes multisectoriels accessibles aux entreprises du secteur des métiers d'art, soit : l'aide aux initiatives innovantes et l'aide au développement entrepreneurial. Les programmes spécifiques aux métiers d'art ont été modifiés pour que l'aide soit plus généreuse et qu'elle puisse accompagner les entreprises et les artisans dans leurs efforts de relance.

Rappelons que les entreprises des métiers d'art ont par ailleurs accès au programme de prêts à taux avantageux de la SODEC s'ils éprouvent des difficultés en raison de la COVID-19, ainsi qu'à des mesures transversales du Plan de relance, soit Ambition numérique et Promotion de la culture québécoise.

Les artistes des métiers d'art et les commissaires indépendants ont aussi accès aux programmes bonifiés de bourses du Conseil des arts et des lettres du Québec.

« Notre gouvernement augmente aujourd'hui de façon substantielle le soutien qui lui est offert par le biais de la Société de développement des entreprises culturelles afin que les entreprises et les artisans puissent continuer à créer et à commercialiser les créations qui sont le reflet de notre culture et de notre identité », a soutenu la ministre Nathalie Roy.

Pour sa part, le ministre du travail Jean Boulet a expliqué: « Le développement de compétences demeure la solution à privilégier pour créer des emplois de qualité. Le secteur des métiers d'art ne fait pas exception. C'est en multipliant les actions et en misant sur les talents de tous les domaines que nous favoriserons la relance économique du Québec. »

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.