Publicité

12 avril 2020 - 11:30

Au Québec

Un beau rituel : la cueillette de l'Eau de Pâques

Par Salle des nouvelles

La cueillette de l'Eau de Pâques doit être effectuée au petit matin du dimanche de Pâques, au lever du soleil ou pendant les dernières minutes avant l'aube. Cette eau se puise dans un ruisseau, une petite rivière ou une source.

La plupart du temps, la coutume au Québec voulait que ce soit les enfants qui puisent cette eau munis de récipients spéciaux, réservés à cet effet. La provision devait pouvoir tenir pendant toute une année.

L'Eau de Pâques est réputée pour avoir des propriétés bénéfiques, voire magiques. Cela peut s'expliquer par une certaine croyance chrétienne, d'origine orthodoxe.

D'après cette légende, « l'année où Jésus-Christ est ressuscité, il s'est produit au ciel un phénomène bien autrement miraculeux : pendant huit jours consécutifs, le soleil ne s'est pas couché du tout ; les deux premiers jours, il se tenait immobile au-dessus du levant, les trois jours suivants, au zénith, pendant deux jours encore il descendit graduellement vers le couchant et ne disparut entièrement sous terre que le soir du huitième jour. »

Au Québec, elle doit protéger contre les intempéries, comme la foudre, le tonnerre, même le vent. Elle éloigne également les mauvais esprits, les malheurs, et les accidents mortels. L'eau de Pâques devait également bénir la maison. Ceci était fait à l'aide de rameaux, eux-mêmes bénis.

(Source: Wikipédia)

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.