Publicité
13 février 2020 - 14:29

Appel de candidatures pour le Prix du CALQ – Artiste de l’année de Lanaudière

Par Salle des nouvelles

Le Conseil des arts et des lettres du Québec, en collaboration avec le Conseil de la culture de Lanaudière, lance un appel de candidatures pour le Prix du CALQ – Artiste de l’année de la région Lanaudière.

Il remplace le Prix du CALQ – Créateur ou Créatrice de l’année/Œuvre de l’année.

Le Prix du CALQ – Artiste de l’année de la région de Lanaudière vient reconnaître un(e) artiste ou un(e) écrivain(e) qui se démarque par le dynamisme de son parcours et l’excellence de ses réalisations récentes.

Il est assorti d’un montant de 10 000 $, soit le double du montant qui prévalait auparavant.

Cette hausse reflète la volonté d’offrir un soutien tangible à la carrière de ceux et celles qui contribuent de manière exceptionnelle à la vitalité culturelle de leur région par leur travail et leur talent. De plus, afin de promouvoir la création artistique de cette région et de favoriser le rayonnement des récipiendaires, La Fabrique culturelle de Télé-Québec en réalisera un portrait vidéo au cours de l’année de la remise du prix (sauf exception).

Sont admissibles les créateurs(trices), les écrivains(es) et les interprètes qui comptent plus de trois ans de pratique artistique professionnelle.

Les personnes désirant poser leur candidature trouveront tous les détails ainsi que le formulaire sur le site Web du Conseil des arts et des lettres du Québec https://www.calq.gouv.qc.ca/prix-et-distinction/artiste-de-lannee-dans-lanaudiere/[email protected]

Les candidatures doivent être déposées au plus tard le 1er avril 2020.

Le prix sera attribué lors du gala des Grands Prix Desjardins de la culture qui se tiendra le vendredi 23 octobre 2020 à la salle Alphonse-Desjardins de Repentigny.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.