Publicité

24 janvier 2020 - 11:05 | Mis à jour : 11:29

12 films à l'affiche

Cinérépertoire : une saison à haute valeur historique

Par Salle des nouvelles

C’est le 27 janvier prochain que s’amorcera la saison d’hiver de Cinérépertoire au cinéma RGFM de Joliette. Une riche programmation de douze films sera présentée toujours aux mêmes heures : les lundis soir à 19h et les mardis après-midi à 13h30.

Voici les 12 films présentés cette saison :

Pour bien amorcer la saison, c’est Antigone de Sophie Deraspe qui prendra l’affiche les 27 et 28 janvier. Ce film a remporté le prix du meilleur long-métrage canadien au 44e Festival international du film de Toronto. Ensuite, The Lighthouse sera présenté les 3 et 4 février. Ce film, tourné en partie aux États-Unis et au Canada, raconte l’histoire aussi hypnotique qu’hallucinatoire de deux gardiens d’un phare répertoriés sur une mystérieuse île d’Angleterre dans les années 1890. L’acteur Robert Pattinson incarne Thomas Howard, le personnage principal de l’histoire.

Le troisième long-métrage n’est nul autre que Marriage Story. Cette oeuvre cinématographique de Noah Baumbach met en scène Adam Driver et Scarlett Johansson. Cette dernière personnifie le personnage de Nicole qui est la femme de Charlie Barber. Les 10 et 11 février prochains, le public assistera au divorce douloureux des tourtereaux.

Dans le cadre des Rendez-vous Québec Cinéma, c’est Kuessipan qui prendra l’affiche les 17 et 18 février. La réalisatrice Myriam Verreault sera présente le lundi soir afin de discuter et de répondre aux questions du public. Kuessipan a été tourné sur la Côte-Nord du Québec dans la communauté innue de Uashat-Maliotenam et dans la ville de Sept-Îles. Mikuan et Shaniss sont les meilleures amies depuis la tendre enfance et s’étaient promis de rester ensemble quoiqu’il advienne. À 17 ans, leur amitié prend une tout autre tournure lorsque Mikuan tombe amoureuse d’un homme blanc.

Juste avant la traditionnelle semaine de relâche, le 24 et le 25 février, c'est le film Alice et le maire qui sera projeté. Dans cette comédie dramatique française, Paul Théraneau ressent le plus grand vide en lui après trente années à faire de la politique. Une jeune et brillante philosophe du nom d’Alice Heimann arrive dans la vie du maire de Lyon. Des liens de rapprochement se nouent et opèrent agréablement de sorte que leurs certitudes sont ébranlées.

Sympathie pour le diable ramène le Cinérépertoire le 9 et 10 mars! Le reporter de guerre Pierre Marchand replonge en 1992 où les hostilités sévissent à Sarajevo en ex-Yougoslavie. Cette guerre interethnique dans le pays est longtemps passée sous le radar de la communauté internationale. On découvre dans ce film le parcours d’un journaliste et son importance dans un tel conflit.

Le documentaire québécois Les derniers vilains de Thomas Rinfret présente la rocambolesque histoire des lutteurs de la famille Vachon au Québec. On y voit notamment le passé de Paul "The Butcher" Vachon du haut de ses 80 ans en le comparant avec sa vie actuelle. Cet homme parcourt encore les foires et les festivals afin de vendre ses livres et d’assurer la pérennité de la fabuleuse époque où lui et son frère "Mad Dog" dominaient les arènes. Ce documentaire sera projeté en version intégrale les 16 et 17 mars 2020.

Les 23 et 24 mars, ce sera au tour de La Belle Époque de passer au cinéma. Ce film de Nicolas Bedos met en scène Daniel Auteuil, Guillaume Canet et Doria Tillier notamment. La vie de Victor, un sexagénaire, est bouleversée lorsqu’il rencontre Antoine et son entreprise qui proposent aux clients de faire un saut dans le temps à l’aide d’artifices théâtraux et de reconstitutions historiques. Victor décide alors de vivre à nouveau ses vingt ans dans lesquelles il trouve le grand amour.

Suivra Papicha de Mounia Meddour sera diffusé les 30 et 31 mars. Ce drame tourné en Belgique, en France, en Algérie et au Qatar illustre la vie à Alger dans les années 90. Nedjma, une jeune universitaire de 18 ans, rêve d’une carrière en tant que styliste. Elle vend ses créations la nuit dans les boîtes de nuit aux papichas, de belles et jeunes filles algéroises. Un jour, Nedjma défie les interdits en organisant un défilé de mode.

Le meilleur reste à venir sera présenté les 6 et 7 avril. Deux amis d’enfance décident de rattraper le temps perdu à la suite d’un énorme malentendu puisqu’ils pensent tous deux qu’il ne reste plus qu’un mois de vie à l’autre. C’est un film de Matthieu Delaporte et d’Alexandre De La Patellière.

L’avant-dernière représentation au cinéma, le 13 et 14 avril, sera celle de Réservoir, un drame québécois de la réalisatrice Kim St-Pierre qui met en vedette Jean-Simon Leduc, Maxime Dumontier et Marco Collin. Deux frères doivent faire le deuil de leur père. Simon et Jonathan ne s’entendent pas très bien. On les surnomme l’huile et le feu. Dans le film, ils devront trouver l’espace idéal afin de disperser les cendres de leur père sur les berges du réservoir Gouin. Des membres de l’équipe de production seront sur place.

Le dernier film de la saison se nomme Les Hirondelles de Kaboul. Il sera présenté le 20 et le 21 avril 2020. Cette animation se déroule à Kaboul, en Afghanistan, lorsque la ville est occupée par les talibans. Mohsen et Zunaira sont de jeunes amoureux qui éprouvent une forte attirance l’un pour l’autre. Bien que leur environnement soit violent et la misère soit constamment présente dans leur quotidien, ils envisagent l’avenir ensemble.

Projection spéciale

Une projection spéciale aura lieu le jeudi 26 mars à 19h au Carrefour culturel de Notre-Dame-des-Prairies. Il est situé au 171, rue Curé Rondeau, Notre-Dame-des-Prairies, J6E 1H2. Le réalisateur Loïc Darses et son directeur photo Louis Turcotte seront présents à la projection du film La Fin des terres. Dans ce documentaire, Darses recueille le message de 17 Québécois d’horizons différents qui sont nés à une date ultérieure au 30 octobre 1995, date du deuxième référendum sur la souveraineté du Québec.

On retrouve dans ce film des sujets et des questionnements actuels comme l’identité québécoise, la question nationale, la place des autochtones dans la société québécoise et plusieurs autres.

Le lundi 4 mai 2020, il y aura une projection de plusieurs courts et moyens métrages dans le cadre de l’événement Joliette, résidence poétique. Cet événement a lieu au Cinéma RGFM de Joliette à 19h

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.