Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Resto le l'assom

Faire un «roadtrip» pour déguster une poutine sans gluten à L’Assomption

durée 18h00
30 juin 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

Les personnes souffrant de la maladie coeliaque sont prêtes à faire plusieurs heures de route pour déguster des plats sans gluten de façon sécuritaire et sans contamination croisée.

C'est au Resto le l'assom que plusieurs s'arrêtent pour dévorer l'une des meilleures poutines sans gluten du Québec.

Ce restaurant de fast-food, situé dans le centre-ville de L'Assomption, existe depuis 10 ans et offre des poutines sans gluten depuis sept ans. C'est le co-propriétaire de l'établissement, Pierre Martel, qui a eu cette idée d'offrir un plat sans danger pour les clients ayant des restrictions alimentaires. 

« À l'époque, je conservais des petites quantités de ce plat dans mon congélateur et je le décongelais seulement lorsqu'une personne en demandait. Un jour, un client ayant la maladie coeliaque est venu essayer notre repas sans gluten et il m'a dit : " tu ne peux plus congeler ce plat, les gens vont en redemander davantage "! Il a ensuite pris une photo de la poutine et l'a publié dans le groupe Facebook Sans Gluten Québec. C'est là que tout a commencé », explique Pierre Martel.

Sans Gluten Québec

Ce groupe Facebook ayant plus de 19 000 membres, permet aux personnes dont la vie est affectée par le gluten, de parler de leurs expériences, de demander des conseils et de découvrir des produits et des restaurants. 

Plusieurs publient des photos d'établissements qui offrent un menu sans danger pour les intolérants au gluten et les personnes coeliaques. Le Resto le L'assom est souvent cité sur ce groupe et engendre beaucoup de commentaires positifs.

Le propriétaire rappelle que grâce à ce groupe, il a de la clientèle qui provient de Québec, Montréal, Boisbriand, Trois-Rivières et même de la Beauce. 

« J'ai déjà eu une cliente qui est partie de Québec pour venir manger ma poutine sans gluten et mon pouding chômeur. Son mari m'a dit que c'était son cadeau de Noël. Elle a déguster une poutine régulière, en a pris une pour emporter et est partie avec huit portions de mon dessert. Elle voulait réchauffer le tout en arrivant chez elle. Il faut le faire quand même! », ajoute Pierre Martel.

Une poutine congelée

Avec la forte demande pour ce produit sans gluten à travers le Québec, le propriétaire Pierre Martel a eu l'idée de commercialiser sa poutine congelée.

Elle actuellement offerte à la boutique En Mode SG, à la boulangerie Roseline Sans Gluten, au Marché des Tilleuls, au IGA Crevier sur Iberville à Repentigny, à la Ferme Cormier, aux Récoltes Hervieux et aux Aliments Benwings.

« La beauté de tout ça, c'est que je peux faire mes produits congelés avec mes employés, lorsque c'est tranquille au restaurant. Ça permet aussi aux gens qui ne peuvent pas se déplacer de goûter la bonne poutine sans gluten du Resto le L'assomp! », dit le propriétaire avec fierté.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


17 août 2022

Caisse de dépôt: perte de 33,6 G$ pour les six premiers mois de 2022

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) devra tricoter serré pour refermer le trou qui s’est ouvert dans le bas de laine des Québécois après le pire semestre des 50 dernières années sur les marchés. Au 30 juin dernier, la Caisse enregistrait, pour les six premiers mois de 2022, un rendement négatif de -7,9 %, soit une perte de 33,6 ...

5 août 2022

Le taux de chômage à 4,1% au Québec en juillet

Le taux de chômage s’est maintenu à 4,9 % en juillet au Canada, ce qui correspond au creux historique enregistré en juin. Statistique Canada ajoute qu’au Québec, le taux de chômage du mois dernier a été mesuré à 4,1 %. À l’échelle du Canada, chez les personnes âgées de 25 à 54 ans, le taux de chômage s’est établi à 4 % le mois dernier et il a ...

5 août 2022

Ottawa contestera les tarifs douaniers américains sur le bois d’œuvre

L’imposition par Washington de droits compensateurs moins élevés que prévu sur les exportations de bois d’œuvre canadien ne contribue guère à apaiser le mécontentement d’Ottawa. La ministre fédérale du Commerce international, Mary Ng, a qualifié jeudi les plus récents tarifs douaniers américains imposés sur le bois d’oeuvre canadien de «sans ...