Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Capsule 2 de 4

Rassembler les journaux de Néomédia sous une même identité

durée 18h00
31 mars 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Voir la galerie de photos

Le groupe  de presse Néomédia a récemment changé d'image afin d'offrir une meilleure expérience aux lecteurs de ses 12 quotidiens web partout au Québec.

Cette entreprise est née avec EnBeauce.com en 2006. Puis, en 2014 et 2015, Claude Poulin a racheté les 11 journaux de Transcontinental pour les transférer d'une édition papier au format web.

« Ça devenait compliqué de gérer plusieurs marques. Alors la construction de l'application mobile nous a amené à nous concentrer sur une seule application, sous le nom Néomédia, qui regroupe l'ensemble de nos quotidiens web partout au Québec », a précisé le président de l'entreprise, Claude Poulin.

Aujourd'hui, visionnez une deuxième vidéo pour découvrir l'historique de l'entreprise.

À lire également:
Une nouvelle image pour le réseau Néomédia

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


SAQ: des syndiqués se prononceront sur un mandat de 15 jours de grève

Les syndiqués des magasins et bureaux de la Société des alcools du Québec seront appelés, vendredi, à se prononcer sur un mandat de 15 journées de grève, à exercer au moment opportun. Les résultats du vote ne seront toutefois dévoilés que samedi. Les principaux points en litige sont la création de postes permanents et les horaires de travail, ...

Étude: les droits des non-syndiqués sont mal protégés, favorisant les accidents

Malgré la réforme du régime de santé et de sécurité du travail, les droits des personnes non syndiquées au Québec sont moins bien protégés, ce qui favorise les accidents de travail et les maladies, soulève une nouvelle étude de l'Institut de recherche et d'informations socioéconomiques (IRIS). Selon l'étude publiée jeudi, la loi modernisant le ...

durée Hier 18h00

L'UPA lance un appel à l’aide pour faire face à la baisse de revenu

L'Union des producteurs agricoles (UPA) lance un appel à l’aide pour faire face à la baisse de revenu net des agriculteurs. Selon un communiqué diffusé par l’UPA mercredi, Agriculture et Agroalimentaire Canada prévoit que le revenu net agricole québécois passera de 959 millions $ en 2022 à 487,1 millions $ en 2023 et à 66 millions $ en ...