Publicité

20 octobre 2021 - 06:00

Saint-Norbert

Les Herbes Gourmandes vont avoir droit à 11,7 M$ en financement

Par Mathieu Savard, Journaliste

Situées à Saint-Norbert dans la région de Lanaudière, Les Herbes Gourmandes cultivent des herbes destinées au marché québécois depuis maintenant 2014.

L’entreprise qui donne plusieurs raisons aux habitants de Saint-Norbert d’être fier a d’ailleurs réussi à obtenir un financement de la Banque de développement du Canada(BDC) et de Financement agricole Canada (FAC).

Le montant devrait servir à diversifier l'offre de l'entreprise et à augmenter la capacité de production actuelle avec la construction de 14 nouvelles serres qui doubleront la superficie de production. 

« C’est avec une immense fierté que notre équipe de plus de 40 employés contribue par cet investissement aux objectifs d’autonomie alimentaire de la société québécoise en produisant des herbes en pot de la plus grande qualité selon des méthodes de culture écoresponsable. C’est aussi dans un esprit de partenariat avec BDC et FAC depuis sept ans que nous assurons la croissance de notre entreprise et celle de toute une industrie en pleine évolution. Nous sommes remplis d’enthousiasme et de fébrilité mon équipe et moi pour amorcer cette nouvelle étape constituant un pas important afin de répondre à la demande croissante de nos produits serricoles », mentionne Charles Verdy, président, Les Herbes Gourmandes.

« Les préférences des consommateurs évoluent. Les Herbes Gourmandes sont très bien positionnées pour répondre à l’intérêt croissant pour des produits alimentaires frais qui sont cultivés localement. Ce financement leur permettra de mettre en œuvre leur stratégie de croissance ambitieuse pour approvisionner un nombre grandissant de clients avec une gamme élargie de produits », explique Mark Ohannessian, de BDC Capital à Laval.

En rappel, l’entreprise permet à 40 personnes de travailler, mais les agrandissements annoncés pourraient entraîner l’ajout de plusieurs emplois.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.