Publicité

14 octobre 2021 - 12:00

Saint-Charles-Borromée

Le Restaurant Chez Henry généreux dans sa communauté

Par Mathieu Savard, Journaliste

Le Restaurant Chez Henri, une véritable institution culinaire depuis 60 ans dans Lanaudière a décidé d’être généreux en ces temps difficiles.

C’est le 29 septembre dernier, que le Restaurant Chez Henri de Saint-Charles-Borromée a fièrement remis 5 000 $ à la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière. La somme avait été amassée au cours d’une collecte de fonds qui s’est déroulée l’été dernier.  

Au courant de l’été, 1 $ par pizza de la marque Henri Signature vendue était remis à la fondation. 

Au total, depuis 2010, le restaurant a remis plus de 60 000 $ à la fondation par diverses activités-bénéfice, ainsi que par des dons importants. 

«Nous tenons à remercier le Restaurant Chez Henri, particulièrement son propriétaire, monsieur Yves Pichette, et son directeur général, monsieur Frédéric St-Germain, pour la générosité et la loyauté dont ils font preuve à l’égard de la fondation. Nous sommes choyés de pouvoir compter sur des donateurs aussi fidèles. Nous désirons également remercier la clientèle d’avoir répondu à l’appel », a indiqué Maude Malo, directrice générale à la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière.

Les dons amassés par le restaurant serviront à contribuer au financement d’équipements médicaux et non médicaux, ainsi qu’à la réalisation de projets dans les établissements de santé et de services sociaux du nord de Lanaudière.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.