Publicité

11 septembre 2021 - 14:00

Agro-100

Agro-100 Ltée de Joliette et Axter Agroscience de Saint-Hilaire fusionnent

Par Salle des nouvelles

Consacrant la matérialisation d’une vision de développement synergique des deux entreprises, Agro-100 Ltée de Joliette vient de procéder à la fusion avec la réputée firme Axter Agroscience inc. de Saint-Hilaire. Cette fusion s’inscrit dans la foulée de l’acquisition en février 2021 d’un important bloc d’actions qui a fait d’Agro-100 l’actionnaire principal de cette entreprise spécialisée dans le secteur des produits fertilisants liquides intégrant différents biostimulants basés sur plusieurs technologies innovantes. De son côté cependant, la filiale AXTER Bioscience conserve son identité, bien que propriété d’Agro-100.

C’est ce qu’a fait savoir aujourd’hui le président et chef de la direction d’Agro-100, Stéphane Beaucage, en insistant sur le fait que cette fusion était devenue incontournable. La gamme de produits unifiée des deux entreprises aura un impact supérieur dans les marchés. D’ailleurs, celle-ci bénéficiera, en matière de recherche et développement (R&D), de plus grandes retombées technologiques et économiques qui ne pourront que profiter à la clientèle. Les produits foliaires à valeur ajoutée de la gamme modernisée seront dorénavant tous commercialisés sous la marque Agro-100, en conservant chacun leurs particularités.

« Cette fusion était devenue une étape naturelle entre les deux entités qui naviguaient dans les mêmes marchés, avec des produits phares similaires », a dit monsieur Beaucage. Il précise aussi que la fusion contribuerait à accélérer la croissance d’Agro-100 dans tous les marchés et engendrerait un impact important à plusieurs égards dans l’écosystème agricole nord-américain. Cela est sans compter sur le potentiel de développement des emplois à court, moyen et long terme, a poursuivi monsieur Beaucage, puisque cette fusion sous l’appellation Agro-100 favorisera l’éclosion d’une nouvelle force marketing significative dans divers marchés de niche tant au Québec qu’au Canada anglais, aux États-Unis et au Mexique.

En pratique, les installations de production d’AXTER Agroscience porteront dorénavant les couleurs et la signature de la marque Agro-100 et les employés conserveront leurs postes au sein de l’entreprise unifiée.

Pour la clientèle respective des deux entités, cette fusion apportera une valeur ajoutée puisque celle-ci aura accès aux produits exclusifs de l’une et l’autre dans la majorité des marchés. Ces produits exclusifs se distinguent d’ailleurs par l’utilisation de technologies de produits écoresponsables permettant des augmentations de rendement et de qualité des récoltes en maximisant la capacité des plantes et du sol. Monsieur Beaucage rappelle que cela est valable tant dans le secteur des grandes cultures, que dans les cultures maraîchères, fruitières et de la pomme de terre, et ce, à la grandeur des régions à forte densité agricole.

« Business as usual », a ajouté monsieur Beaucage, en citant l’expression consacrée ! Il a conclu en disant se réjouir que cette fusion, en plus de permettre à Agro-100 de jouer de plus en plus dans la cour des grands, venait consolider la position d’intérêts canadiens et québécois dans un secteur où s’activent de grandes multinationales étrangères.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.