Publicité

18 janvier 2021 - 16:00

Avec le Centre du Camion Denis

Techno Diesel se déploie dans le Bas-Saint-Laurent

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Plus grand centre de services pour camions et remorques dans la région de Lanaudière avec ses 96 employés, Techno Diesel rayonnera désormais jusque dans le Bas-Saint-Laurent alors que l’entreprise familiale devient partenaire majoritaire du Centre du Camion Denis, situé à Rimouski.

« Nous sommes très fiers de ce partenariat avec le Centre du Camion Denis et très enthousiastes à l’idée d’élargir notre offre de services et de partager du même coup nos connaissances, nos expertises et nos réseaux jusque dans la région du Bas-Saint-Laurent », a expliqué Caroline Thuot, présidente de Techno Diesel et nouvellement présidente du Centre du Camion Denis.

« Techno Diesel a comme objectif de devenir d’ici 2030 le plus grand réseau de centres de services pour véhicules lourds au Canada. La mise en place de ce partenariat avec le Centre du Camion Denis constitue en ce sens un premier geste concret », a-t-elle ajouté.

Leader dans le Bas-Saint-Laurent en termes d’entretien et de réparation de véhicules lourds, le Centre du Camion Denis est également concessionnaire pièces et services Freightliner et OK Pneu. Fondé par Denis Rioux, un entrepreneur dynamique qui a su s’entourer d’une équipe engagée de 56 employés, le Centre du Camion Denis ressemble beaucoup à Techno Diesel.

La transaction, conclue le 1er décembre dernier, permettra de maintenir tous les emplois chez Centre du Camion Denis.

De plus, afin d’assurer la gestion efficiente des entreprises, deux directeurs généraux ont été nommés. Ainsi, Andrée-Anne Thuot occupera ce rôle chez Techno Diesel, tandis que Patrick Beaudet agira de même au sein du Centre du Camion Denis.

En outre, ayant consacré plus de 35 ans à son entreprise, Denis Rioux, fondateur de Centre du Camion Denis, demeurera également dans le giron de l’entreprise afin d’assurer un certain mentorat et une partie du développement d’affaires sur le territoire du Bas-Saint-Laurent.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.