Publicité

2 décembre 2020 - 12:00

10e édition reportée

Le Centre récréatif soutient les exposants du Salon du cadeau

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Soucieux de la valeur de ses partenaires événementiels, le Centre récréatif de Repentigny a annoncé des mesures de soutien pour les artisans et entrepreneurs québécois qui ont été exposants lors des précédentes éditions du Salon du cadeau.

La 10e édition du Salon du cadeau, qui devait avoir lieu les 14 et 15 novembre dernier, a malheureusement dû être reportée en raison des consignes émises par les autorités gouvernementales.

Malgré cette décision, l’équipe du Centre récréatif a choisi de se mobiliser pour reconnaître la fidélité et l’engagement de ses exposants.

Afin de promouvoir ces entrepreneurs, le Centre récréatif publie les informations de ceux-ci sur sa page Facebook au cours de cette semaine. Vous y retrouverez les liens web ainsi que des photos de leurs produits.

La directrice générale du Centre récréatif, Louise Généreux, sympathise avec les habitués du Salon : « En raison de la situation exceptionnelle que nous vivons cette année, c’est à notre grand regret que nous avons dû reporter la 10e édition de notre populaire Salon du Cadeau. Mais ce n’est que partie remise... Notre équipe du développement redoublera d’ardeur pour que la 10e édition qui aura lieu en 2021 soit des plus mémorables! D’ici là, suivez nos exposants des dernières années sur notre page Facebook. »

L’un des événements de la période des fêtes les plus populaires de la région, le Salon du cadeau connaît une augmentation fulgurante d’achalandage depuis quelques années : plus de 1500 visiteurs en 2018 et près de 2000 l’an dernier.

D’année en année, c’est une occasion unique de trouver le cadeau de Noël original et authentique auprès de la quarantaine d’exposants.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.