Publicité

3 novembre 2020 - 12:00

Ouest canadien

Agro-100 s'étend en Alberta et en Saskatchewan en embauchant Amesh Gupta

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Agro-100 prend de l’expansion dans l’Ouest du Canada avec l’embauche d’un tout premier directeur des ventes pour l’Alberta et la Saskatchewan, Amesh Gupta.

C’est via l’implantation d’un bureau des ventes à Calgary qu’Agro-100 de Joliette a décidé de s’attacher à la conquête du grand marché de l’Ouest du Canada, en particulier celui de l’Alberta où l’activité agricole a connu, en dépit de la pandémie, une belle croissance en 2020.

Selon les statistiques du gouvernement Kenney, cela correspond à 26 millions de tonnes de production totale, tous grains confondus, soit une augmentation de 11 % par rapport à 2019.

Le vice-président exécutif d’Agro-100 Global, Lorne Bienstock, a précisé que ce seul facteur, combiné au fait que la Saskatchewan est toujours considérée encore aujourd’hui comme le grenier du Canada avec près de 91 % des terres ensemencées de grandes cultures, justifiait amplement l’établissement d’un bureau d’affaires avec un tout premier directeur des ventes pour ces deux provinces.

« Voilà pourquoi nous avons embauché monsieur Mahesh Gupta qui possède une très bonne expérience du marché agricole acquise dans ces deux provinces dans le secteur stratégique des systèmes d'irrigation » de dire monsieur Bienstock en insistant sur le fait que Mahesh Gupta affichait une expérience avérée en planification, en développement et en mise en œuvre de solutions technologiques propres à répondre aux besoins réels des agriculteurs canadiens.

« Nous avons la conviction intime qu’avec les engrais foliaires, encore méconnus dans l’Ouest canadien, Agro-100 et ses produits seront capables de jouer un rôle important de soutien dans l’agriculture comme appui à l’économie en berne à cause de la pandémie », a pour sa part indiqué Mahesh Gupta.

Ce dernier s’est dit confiant de voir les agriculteurs albertains et saskatchewanais opter pour des solutions clairement plus économiques, innovatrices et susceptibles de participer à l’augmentation de leurs récoltes et à l’accroissement de leurs revenus, conséquemment.

Déjà, Statistique Canada confirme l'augmentation de la production de blé, de maïs, d'orge, d'avoine et de canola dans la dernière année en Alberta, où le maïs en grains a connu la plus forte augmentation, soit +35 %.

« Avec 20 000 agriculteurs en Alberta et 34 523 exploitants agricoles en Saskatchewan, l’implantation d’Agro-100 avec son offre de produits et services tombe en terrain propice pour ne pas dire fertile » a poursuivi monsieur Gupta pour qui l’information et l’éducation des agriculteurs de l’Ouest canadien à propos des engrais foliaires est un défi enthousiasmant.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.